La Croix-Rouge doit s’adapter à la protection des données

Les communes jurassiennes ne sont plus autorisées à transmettre les noms des habitants vulnérables ...
La Croix-Rouge doit s’adapter à la protection des données

Les communes jurassiennes ne sont plus autorisées à transmettre les noms des habitants vulnérables dans le cadre de l’action 2x Noël

La protection des données force la Croix-Rouge jurassienne à s’organiser autrement pour l’action 2x Noël. La législation en vigueur depuis 2013 interdit aux communes de transmettre le nom des habitants dans le besoin. L’organisation a rendu toutes les localités du canton attentives à cette situation, après que certaines personnes ont été surprises de recevoir des paquets de produits alimentaires et de biens de consommation courante sans en avoir fait la demande.

 

Un changement pas sans conséquence

Certaines communes ont toutefois choisi de ne pas modifier la façon de faire alors que d’autres vont envoyer un tout-ménage demandant aux personnes, qui souhaitent profiter de l’action, de s’annoncer à la Croix-Rouge. « Cela change un paramètre important, on risque de perdre certains bénéficiaires car ils seront peut-être gênés de faire la démarche d’eux-mêmes », indique la responsable du projet. Karine Bohin relativise toutefois la situation car les partenaires de la Croix-Rouge que sont Caritas, les services sociaux, SOS futures mamans ou encore Table couvre-toi continueront de communiquer certaines adresses.

La Croix-Rouge jurassienne n’exclut pas de s’approcher du canton à l’avenir pour que l’action puisse perdurer. /alr  


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus