André Burri : « C’est très important de se remettre en question »

Les urnes ont rendu leur verdict dimanche. Les citoyens jurassiens étaient appelés à renouveler ...
André Burri : « C’est très important de se remettre en question »

Le PDC Jura n’a pas vraiment brillé lors des élections communales ce dimanche. Le président du parti a fait le point sur RFJ. Réactions aussi de l’UDC et du PLR

André Burri André Burri, président du PDC Jura.

Les urnes ont rendu leur verdict dimanche. Les citoyens jurassiens étaient appelés à renouveler leurs autorités communales pour les cinq prochaines années. Le PDC Jura n’a pas vraiment été à la fête dans ce scrutin.

 

L’élection de Jean-Paul Lachat dès le premier tour à la mairie de Clos du Doubs et la réélection de Grégory Pressacco à celle de Fontenais ont été les principaux faits d’armes des démocrates-chrétiens. Les candidats PDC sont encore sortis en tête au premier tour à Boncourt et à Movelier. Mais le parti a surtout connu des déceptions. Le maire sortant de Porrentruy Pierre-Arnauld Fueg a été devancé par le PLR Gabriel Voirol au premier tour. Jean-François Boillat a quant à lui pris une claque dans la course à la mairie de Saignelégier face au PCSI Vincent Wermeille.

 

Le PDC a par ailleurs perdu quatre sièges au Conseil de ville de Delémont, deux sièges au Conseil communal et deux sièges au Conseil général de Haute-Sorne, ainsi que deux sièges au Conseil général des Bois.

 

Le président du plus grand parti jurassien était l’invité du journal de 12h15 ce lundi sur RFJ. André Burri évoque des résultats « mi-figue, mi-raisin » et « l’importance de se remettre en question ». Il souhaite que le PDC aille de l’avant :

André Burri (président du PDC Jura)

A droite, le président de l’UDC Jura est satisfait des résultats de son parti, qui a progressé. Romain Schaer a d’ailleurs été élu à la mairie de La Baroche. Si elle perd un siège au Conseil de ville de Delémont, l’UDC fait son entrée au Conseil communal de Haute-Sorne et son retour au Conseil de ville de Porrentruy. Selon Romain Schaer, cela montre que les gens n’ont plus peur de voter pour les démocrates du centre :

Romain Schaer (président du l'UDC Jura)

Du côté du PLR, on affiche également sa satisfaction. Président du Parti-libéral radical jurassien, Yann Rufer salue particulièrement l’engagement des différents candidats :

Yann Rufer (président du PLRJ)

Le deuxième tour pour l’élection à la mairie de Porrentruy, Boncourt et probablement Movelier aura lieu le 12 novembre.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus