Hôpital du Jura: Philippe Receveur écarté de la Présidence

L'actuel Président de l'Hôpital du Jura n'est pas reconduit dans ses fonctions au-delà du 31 ...
Hôpital du Jura: Philippe Receveur écarté de la Présidence

L'actuel Président de l'Hôpital du Jura n'est pas reconduit dans ses fonctions au-delà du 31 décembre. Dans un communiqué de presse adressé aux médias, l'ancien ministre indique que le Département de l’Economie et de la Santé a pris cette décision et évoque une rupture de confiance

 Philippe Receveur

Coup de théâtre à l’Hôpital du Jura. Philippe Receveur n’assumera plus la présidence du Conseil d’administration de l’H-JU dès le premier janvier prochain. L’annonce a été faite jeudi en fin d’après-midi dans un communiqué envoyé par l’ancien ministre. Philippe Receveur indique dans son texte que le Département de l’Economie et de la Santé a décidé de ne pas le reconduire dans ses fonctions. L’ancien ministre estime ainsi qu’une poursuite de la collaboration n’est plus possible, faute d’un lien de confiance suffisant. Il affirme toutefois qu'il respecte la décision prise.

Le Président de l'H-JU rappelle aussi le contexte de sa nomination en avril 2016 à la suite de la résiliation de son prédécesseur, Pauline De Vos Bolay. Philippe Receveur juge avoir accompli à la tête du Conseil d'administration la mission confiée par le Gouvernement, dans la période délicate précédant le vote de Moutier. Et même si son mandat courait jusqu’au 31 décembre de cette année, Philippe Receveur nous a confié ce jeudi en fin de journée qu’il aurait été prêt à le poursuivre, jugeant la tâche très intéressante. Mais le lien de confiance est rompu en raison d’un conflit de personnalité : « Nous n’avons pas le même degré de tolérance à certaines manières de faire ».

Invité dans le journal de 18h sur RFJ, Jacques Gerber a confirmé n’avoir pas souhaité reconduire Philippe Receveur à la tête du Conseil d’administration dès l’année prochaine. L’actuel ministre de la Santé a déclaré que « le contexte actuel ne permettait plus une collaboration sereine dans un esprit mutuel de confiance », en admettant qu’un conflit de personnalité est bel et bien la cause de ce non renouvellement de mandat.

Cette annonce intervient trois semaines après celle du départ du directeur de l’H-JU, Kristian Schneider. Mais Jacques Gerber assure que les deux affaires ne sont pas liées. Impossible de connaître à ce stade les motifs précis des dissensions entre les deux hommes. Jacques Gerber a tenu à préciser que cette décision était en aucun cas une volonté du politique de reprendre la main dans la gestion de l’établissement autonome. Il a souligné que le travail accompli jusqu’à présent pour assurer le bon fonctionnement de l’institution n’était pas remis en cause.

Entretien avec le ministre de la Santé, Jacques Gerber dans le journal de 18h

Philippe Receveur, sera l'invité de La Matinale de RFJ à 7h20

L’H-JU a réagi dans un autre communiqué publié quelques minutes après celui de Philippe Receveur et tient à rassurer. L’Hôpital du Jura affirme que la nouvelle n’est pas liée au récent départ du directeur de l’institution Kristian Schneider. L’H-JU rappelle que l’image et la situation financière de l’institution n’ont « jamais été aussi bonnes » et qu’il est essentiel de « maintenir la confiance ». L’Hôpital du Jura indique, par ailleurs, que « la recherche de nouveaux dirigeants n’est pas de nature à déstabiliser l’institution qui peut compter sur un Conseil d’administration solide, sur un Comité directeur confiant et uni ainsi que sur des professionnels aguerris et conscients des défis à relever ». L’H-JU remercie également Philippe Receveur pour son travail. /comm + gdw + rch + fco


Actualisé le

 

Actualités suivantes