Bassecourt et ses secrets dans un livre

A l’occasion de ses 30 ans, la société de développement et d’embellissement de Bassecourt-Berlincourt ...
Bassecourt et ses secrets dans un livre

A l’occasion de ses 30 ans, la société de développement et d’embellissement de Bassecourt-Berlincourt publie un ouvrage : « Bassecourt, histoire de mon village »

200 pages pour recenser l'histoire du village. (Photo: archives) 200 pages pour recenser l'histoire du village. (Photo: archives)

Saviez-vous que les habitants de Berlincourt étaient aussi appelés « les fourmis » ?
Et si oui, savez-vous pourquoi ? Cette légende, et d’autres faits, anecdotiques ou historiques en lien avec Bassecourt, sont recensés dans un livre : « Bassecourt, histoire de mon village ». L’ouvrage est publié à l’occasion des 30 ans de la société de développement et d’embellissement de la localité de Haute-Sorne. Un recueil, qui retrace le parcours du village, de l’époque mérovingienne à nos jours.

 

Un cadeau d’anniversaire

Les recherches ont été menées par Gérard Kohler. Cet habitant de Bassecourt, ancien technicien horloger, est passionné d’histoire. Il a de même toujours aimé s’investir pour sa commune, voilà pourquoi, depuis 2008, il recherche et garde précieusement des documents en lien avec son lieu de vie. Or, c’est en 2015 que l’idée d’un livre a vraiment été évoquée : la société de développement et d’embellissement de Bassecourt-Berlincourt a souhaité marquer son trentième anniversaire en publiant un ouvrage.
Gérard Kohler, sa femme Josée et quelques autres villageois se sont alors mis sérieusement au travail : « On pensait et on parlait sans cesse du livre : quand on mangeait, quand on dormait, quand on se promenait… Pendant deux ans, cela a occupé toutes nos journées », s’amuse Josée Kohler.

 

Un livre d’histoire et d’actualité

Un livre, qui aujourd’hui a pris forme : 200 pages, divisée en plusieurs chapitres. Chacun aborde un thème précis : « Nous avons aussi bien décrit l’histoire du village, que l’évolution des écoles ou des industries. Nous parlons même des personnalités de Bassecourt, car il y en a ! », explique Gérard Kohler. Il a d’ailleurs choisi de donner la parole à un noble du XIVème siècle tout au long du recueil : c’est Ymer de Bariscourt qui invite le lecteur à tourner les pages et à se montrer curieux de l’évolution du village. Un livre d’histoire, mais aussi un livre d’actualité : Gérard Kohler n’a pas manqué d’évoquer Steve Guerdat et ses prouesses hippiques dans le chapitre des hommes célèbres.
L’ouvrage s’autorise aussi quelques anecdotes amusantes: « Les habitants de Berlincourt sont aussi appelés les fourmis.  On raconte qu’un jour, un homme se promenait dans les gorges du Pichoux. Là, il a rencontré un tamanoir assis sur une fourmilière. Le tamanoir s’est sauvé, mais les petits insectes se sont vengé et ont grimpé sur l’homme. Quand il est arrivé à Berlincourt, il était plein de fourmis… dont le surnom ! », raconte Gérard Kohler.

Tiré à 1000 exemplaires, le livre sera présenté au public lors d’une exposition, dont le vernissage se tiendra le 3 novembre aux bâtiments SETAG, à Bassecourt.\cto


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus