Un second tour à deux pour la mairie de Movelier

Philippe Kunz et Jean-François Broquet s’affrontent dans le second tour de l’élection à la ...
Un second tour à deux pour la mairie de Movelier

Philippe Kunz et Jean-François Broquet s’affrontent dans le second tour de l’élection à la mairie de Movelier

 Photo : archives

Les citoyens de Movelier seront de retour aux urnes dans dix jours pour choisir leur maire. Le candidat PDC-Alliance, Philippe Kunz, affronte le sans-parti, Jean-François Broquet, dans le second tour de l’élection qui se tient le dimanche 12 novembre. Le premier est arrivé en tête le 22 octobre dernier avec 127 voix, contre 82 pour son adversaire. Le candidat de la liste PLR-UDC et sympathisants, Frédy Blank, a décidé de se retirer après avoir terminé à la troisième place.

L’enjeu est désormais de savoir quel candidat aura la faveur des quarante-sept personnes qui ont voté pour Frédy Blank. Elles ont le choix entre deux candidats avec des visions plutôt similaires de la commune, d’autant que les deux proviennent des rangs du parti démocrate-chrétien.

Philippe Kunz se dit confiant en vue du scrutin, sachant qu’il ne lui a manqué que quelques voix pour être élu :  

Jean-François Broquet compte, lui, bien renverser la vapeur du premier tour :         

Les deux prétendants à la mairie n’entendent pas apporter de grandes révolutions à Movelier. Jean-François Broquet nous fait part de ses priorités pour la commune :

Le village bénéficiera bientôt d’une toute nouvelle halle polyvalente. Sa construction est en train de se terminer. Jean-François Broquet entend faire vivre cette infrastructure autant que possible. Il souhaite qu’elle soit facilement accessible à la population. Un avis partagé par Philippe Kunz. Le dossier de la halle lui tient particulièrement à cœur :

/alr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus