La maladie de la langue bleue de retour

La maladie de la langue bleue fait sa réapparition chez les bovins. Une vache jurassienne et ...
La maladie de la langue bleue de retour

La maladie de la langue bleue fait sa réapparition chez les bovins. Une vache jurassienne et une autre provenant de Bâle-Campagne ont récemment été touchées. Aucun risque pour l'homme

(photo d'illustration). (photo d'illustration).

Le Jura et Bâle-Campagne touchés par la maladie de la langue bleue. Deux vaches ont récemment été infectées. Cette maladie qui touche les bovins, les chèvres et les moutons avait disparu depuis 2012 en Suisse. Il n'y a aucun risque de contamination pour l'homme.

Les deux vaches contaminées ont été contrôlées à l’abattoir dans le cadre du programme annuel de surveillance de la maladie. Suite à ça, les vétérinaires cantonaux sont allés dans les élevages concernés pour d’autres prélèvements, mais aucune autre bête n’est touchée.

A savoir que la maladie de la langue bleue est une infection virale des ruminants qui se transmet par le biais des moustiques. Le fait d’avoir des élevages touchés n’est cependant pas une surprise pour l’Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires. L'OSAV précise dans un communiqué que le virus sévit depuis 2015 dans la zone frontalière franco-suisse et qu’il était attendu que des vaches suisses soient un jour à nouveaux contaminées.

L’OSAV ajoute qu’il n'existe aucun risque d'infection pour l'homme. Viande et produits laitiers peuvent être d’ailleurs consommés sans crainte.

Contacté par notre rédaction, le vétérinaire cantonal jurassien Flavien Beuchat, nous a ajouté qu'au vu de ces résultats, aucune campagne de vaccination obligatoire n'était prévue pour le moment. Chaque détenteur de troupeau peut néanmoins décider librement de le faire. /comm-rgi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus