Le Cinéma La Grange est toujours en sursis

Un an après la constitution d’un groupe de travail pour chercher à améliorer la situation financière ...
Le Cinéma La Grange est toujours en sursis

Un an après la constitution d’un groupe de travail pour chercher à améliorer la situation financière de l’établissement delémontain, la situation reste difficile

Cinéma La Grange

Le Cinéma La Grange est toujours à la recherche de solutions pour assurer sa pérennité. L’établissement de la Vieille ville delémontaine est dirigé par une nouvelle équipe depuis une année. Différentes mesures ont été mises en place, comme la publication d’un programme mensuel ou des demande de soutien à des coopérateurs. Un groupe des Amis du cinéma va aussi prochainement voir le jour, en échange d’une contribution financière et humaine. La situation reste malgré cela difficile, selon la présidente du conseil d’administration du Cinéma La Grange, Suzanne Maître-Schindelholz, qui ne constate globalement guère de progrès.

Dans la lettre transmise récemment aux coopérateurs avec le programme de novembre, le cinéma réitère son appel au soutien. Le courrier précise qu’une fréquentation minimale de 20-25 spectateurs par séance est requise pour parvenir à l’équilibre financier, un chiffre loin d’être atteint avec seulement 10-12 personnes en moyenne. D’après Suzanne Maître-Schindelholz, en l’état actuel des choses, le Cinéma La Grange ne pourra tenir qu’une année supplémentaire sur sa réserve financière. /emu+ich


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus