Cartes postales d’un « peinturleur »

Les œuvres de l’artiste et épicier prévôitois Florentin Garraux au cœur d’un livre et d’une ...
Cartes postales d’un « peinturleur »

Les œuvres de l’artiste et épicier prévôtois Florentin Garraux au cœur d’un livre et d’une exposition

Illustrations réalisées par Florentin Garraux pour un jeu de cartes. Illustrations réalisées par Florentin Garraux pour un jeu de cartes.

« Il y a chez Florentin Garraux une qualité d’attention à l’autre qui est extraordinaire. » L’historienne de l’art Isabelle Lecompte ne tarit pas d’admiration pour les dessins de commerçant prévôtois, mort en 1950. Durant 38 ans, Florentin Garraux a tenu une épicerie à la rue Centrale, tout en dessinant des cartes à ses heures perdues. Des cartes qu’il envoyait ensuite à une foule de correspondants : des amis, de la famille ou encore des clients. Le Centre Culturel de la Prévôté et le Musée du Tour automatique et d’Histoire de Moutier lui consacrent une rétrospective.

 

Cartes postales, théâtre de papier, jeux de carte

Pour la première fois, les œuvres de Florentin Garraux figurent dans un livre, co-écrit par Isabelle Lecompte et Chantal Calpe. Elles seront exposées du 11 novembre au 17 décembre au CCP, à quelques pas d’où il possédait autrefois son magasin. « C’était un homme généreux, engagé, et d’une grande humilité » décrit Isabelle Lecompte. « Lui-même ne se considérait pas comme un artiste, mais se désignait comme peinturleur ! ». De l’avis de l’historienne de l’art, il en mérite pourtant bien le titre du fait de la qualité de son œuvre.  Ses thèmes, à contre-courant des grandes tendances de l’époque, « montrent la famille, l’enfance, et un certain confort bourgeois » détaille Chantal Calpe. « mais toujours avec humour et un sens du bonheur ! »/sca

Conférences le 30 novembre et le 7 décembre. Inauguration de la « Place Florentin Garraux » le 8 décembre 2017.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus