L’Epicentre de Pleigne en danger

Le responsable de l’Epicentre à Pleigne jette l’éponge. Michel Martinoli a fait part jeudi ...
L’Epicentre de Pleigne en danger

Le responsable de l’Epicentre à Pleigne jette l’éponge. Michel Martinoli a fait part jeudi de sa démission. Il dit être la cible d’un groupe de citoyens du village

Pleigne (photo : pleigne.ch) Pleigne (photo : pleigne.ch)

L’avenir est incertain pour l’Epicentre de Pleigne. Le responsable de ce centre socio-culturel, qui est aussi conseiller communal, indique jeudi avoir transmis sa démission à l’exécutif du village pour la fin de l'année. Michel Martinoli travaillait bénévolement depuis six ans sur le concept qui avait pour but de développer la culture dans la campagne. Il se dit fatigué de lutter contre un groupe de citoyens qui « souhaite rentabiliser l’immeuble communal qui accueille l’Epicentre ».

 

Des histoires de village

Cette démission soulève un problème qui plombe le village depuis plusieurs années. C’est en tout cas ce qu’estime l’actuel maire de Pleigne. Daniel Pape déplore la décision de Michel Martinoli mais il la comprend. Il souligne que la dizaine de personnes concernées font tout pour descendre le responsable de l’Epicentre. Daniel Pape relève que ce groupe est connu dans le village. Ces citoyens sont, selon lui, anti-autorité et passent leur temps à descendre le Conseil communal. Il ne nomme toutefois personne expressément. Le collectif « Pleigne autrement » nous a indiqué n'avoir aucun lien avec le départ de Michel Martinoli.

 

Un nouveau départ

L’exécutif sera complètement renouvelé l’an prochain. Seul Michel Martinoli conservera son poste. Cela prouve qu’il a le soutien d’une majorité des citoyens du village, selon le maire actuel. Le nouveau Conseil communal devra décider ce qu’il souhaite faire de l’Epicentre. Daniel Pape espère qu’il trouvera une solution pour conserver cet espace socio-culturel qui amène passablement d’animation à Pleigne. /alr  


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus