Un budget dans les chiffres noirs à Delémont

Le budget 2018 de la ville de Delémont affiche un résultat positif pour la quatrième année ...
Un budget dans les chiffres noirs à Delémont

Le budget 2018 de la ville de Delémont affiche un résultat positif pour la quatrième année consécutive, il présente un bénéfice de 48'800 francs

Le noir est toujours d’actualité pour le budget de Delémont. Les autorités prévoient un bénéfice de 48'800 francs l’an prochain. Les prévisions 2018 ont été présentées mardi et elles affichent un résultat positif pour la quatrième année consécutive. Les charges et revenus atteignent ainsi quasiment l’équilibre à plus de 109 millions de francs. La quotité d’impôt sera, par ailleurs, maintenue à 1.9 pour les citoyens delémontains. La mesure doit permettre à la ville de rester attractive. « Ce budget est une grande satisfaction pour la commune car certains arbitrages ont dû être effectués pour arriver à un résultat légèrement bénéficiaire et une maîtrise des charges », indique le maire et responsable des finances, Damien Chappuis.   

 

Des charges en hausse mais maîtrisées

Parmi les particularités 2018, les charges liées à la Maison de l’enfance qui sera regroupée sur un seul site à partir du mois de janvier augmenteront, comme prévu, de 400'000 francs. Une dépense de 70'000 francs est aussi envisagée pour l’arrivée d’une étape du Tour de Romandie à Delémont. Un expert externe a, par ailleurs, été mandaté pour analyser les besoins en personnel de la Municipalité. Une enveloppe de 120'000 francs est prévue à cet effet après que plusieurs services ont sollicité la création de nouveaux postes de travail.

Damien Chappuis note également une hausse importante de certaines charges non maîtrisées par la commune, car de compétences cantonales, au niveau de l’action sociale et des prestations complémentaires.   

 

Maintien des investissements

Les investissements constitueront encore un point important du budget de la capitale jurassienne l’an prochain. Plus de 22 millions de francs sont prévus à cet effet dans la planification financière, soit environ deux millions de plus que cette année. « Le Conseil communal actuel a décidé de faire une politique d’investissement très forte pour l’année 2018 comme nous l’avons vu ces dernières années », explique Damien Chappuis. La commune prévoit d’investir dans de nombreux domaines, notamment dans la Maison de l’enfance, les routes et l’assainissement énergétique des bâtiments communaux. /alr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus