Une solution pour régler la pénurie de halles de gym à Porrentruy

La Communauté de l’école secondaire d’Ajoie et du Clos du Doubs souhaite prendre son destin ...
Une solution pour régler la pénurie de halles de gym à Porrentruy

Les collèges retroussent leur manche pour régler le problème de manque de salles de sport à Porrentruy

 Une piste se dessine pour accueillir les collégiens afin de pratiquer du sport.

La Communauté de l’école secondaire d’Ajoie et du Clos du Doubs souhaite prendre son destin en main. Le 5 décembre, les délégués devront se prononcer sur un crédit de 69'000 francs pour l’étude préliminaire afin d’implanter de nouvelles salles d’éducation physique à Porrentruy. Le bâtiment comprendrait trois espaces destinés surtout aux élèves du collège Stockmar. Il prendrait place sur un terrain d'utilité publique appartenant à la commune de Porrentruy derrière le collège Thurmann. Le conseiller municipal en charge des bâtiments, Philippe Eggertswyler, indique que la municipalité compte soutenir ce projet. Le Service cantonal de l’enseignement a été informé de cette démarche qu’il accueille avec intérêt. Une rencontre est prévue prochainement entre le SEN et les porteurs du projet.

 

Un casse-tête scolaire

Les deux collèges doivent jongler avec les horaires pour insérer trois heures de sport par semaine pour les élèves de 10e et 11e années et, dès la rentrée 2018, aussi pour les élèves de 9e année. À l’heure actuelle, ceux de Stockmar doivent se rendre dans les halles des Tilleurs, de l’Oiselier et du collège St-Charles pour pratiquer l’éducation physique, puisque la seule salle à disposition de leur école ne suffit largement pas. A cause de la pénurie et de l’interdiction de planifier des heures de sport à l’extérieur, le directeur de Stockmar, Jacques Schlienger, envisage même d’utiliser des halles de gym des communes avoisinantes. /ncp


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus