L’économie forestière se porte mieux

Une petite éclaircie dans un ciel de traîne. C’est ainsi que le président de ForêtJura, Marcel ...
L’économie forestière se porte mieux

ForêtJura, l’association des propriétaires forestiers du canton, tient son assemblée générale vendredi à Bassecourt

bois

Une petite éclaircie dans un ciel de traîne. C’est ainsi que le président de ForêtJura, Marcel Ackermann, décrit l’année écoulée dans l’économie forestière. L’association des propriétaires forestiers du Jura tient son assemblée générale vendredi soir à Bassecourt. La situation est critique depuis plusieurs années, mais il y a une légère amélioration ces douze derniers mois. Si les prix restent bas, la demande a augmenté du fait que la construction a repris dans tous les pays d’Europe comme en Suisse. Deuxièment, le taux de change a évolué de manière favorable, puisque beaucoup de bois jurassien part en direction de la France. ForêtJura a aussi augmenté ses parts de marchés et ainsi battu des records tant en termes de mètres cubes commercialisés, qu’en chiffre d’affaires.

Par ailleurs, depuis une année, ForêtJura est responsable de l’exploitation des Forêts domoniales. Un premier bilan permet de relever que ce partenariat est « gagnant-gagnant » avec le canton du Jura, selon Marcel Ackermann. En outre, l'entité continue d'élargir ses activités et ses collaborations, comme en témoigne la fusion signée avec le Cercle forestier du Jura bernois. /emu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus