Chiens sans laisse menacés à Bonfol

Un étrange message placardé mardi matin à la réserve naturelle de Bonfol: les chiens laissés ...
Chiens sans laisse menacés à Bonfol

Un étrange message placardé mardi matin à la Réserve naturelle de Bonfol: les chiens laissés en liberté risquaient d'être tués

La réserve naturelle de Bonfol abritait d'étranges affichages mardi : des menaces de mort contre les chiens sans laisse. La réserve naturelle de Bonfol abritait d'étranges affichages mardi : des menaces de mort contre les chiens sans laisse.

La réserve naturelle de Bonfol était paisible mercredi, en fin de matinée : pas âme qui vive sur les chemins autour de l’étang. Les pancartes, qui indiquent les promenades, n’affichaient rien d’anormal. Et pourtant, la veille, un message en lettres rouges y avait été apposé. On pouvait y lire : « Tout chien non tenu en laisse sera abattu sans sommation. » Une menace, accentuée de deux points d’exclamation. Et, en bas de la feuille, le logo du Canton ainsi que la mention du Service de la nature et du paysage. Pourtant, l’affiche ne provenait pas des autorités, comme l’explique Laurent Gogniat, chef du domaine nature à l'Office de l'environnement : « Non seulement, l’affichage est sauvage, mais en plus, c’est une usurpation d’identité. Le canton n’est évidemment pas à l’origine d’un tel message. »

 

"C'est du grand n'importe quoi"

Dès lors que l’Office de l’Environnement a eu vent de cet affichage, il a appelé le garde forestier: « Les menaces ont très vite été retirées. Je pense qu’elles ne sont pas restées en place plus de quelques heures », explique Laurent Gogniat. Une réactivité saluée par le maire de Bonfol, Fernand Gasser : « Ils ont très bien réagi, ces affiches n’avaient pas lieu d’être. C’est du grand n’importe quoi. »
Les quelques habitants de Bonfol que nous avons interrogés disent ne pas être au courant de cet affichage, preuve que cela a été pris en charge à temps.

 

Pas de plainte à ce jour

Le ou les auteurs de ce message ne sont pas identifiés. L’Office de l’environnement ne tient pas à porter plainte à ce jour : « C’est un acte isolé. Mais si cela se reproduit, nous porterons plainte pour usurpation d’identité ! », déclare Laurent Gogniat. Quant à la mairie de Bonfol, elle ne prévoit aucune mesure : « Nous ne pouvons pas faire des rondes à longueur de journée… », explique Fernand Gasser.

Rappelons que selon la législation en vigueur, les chiens doivent être tenus en laisse dans les réserves naturelles et dans d'autres lieux publics, sous peine d'une amende.\cto

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus