Le Parlement en bref

Le législatif cantonal a tenu ce mercredi l'antépénultième séance de l'année

Dans sa séance du 22 novembre 2017, le Parlement jurassien a :

  • refusé la motion du député PCSI Philippe Eggertswyler « Le vote obligatoire: lorsqu'un droit devient un devoir » par 45 voix contre 8 et 6 abstentions.
  • accepté en deuxième lecture la loi sur le salaire minimum cantonal par 40 voix contre 0 et 18 abstentions.
  • adopté par 56 voix contre 0 et 0 abstention une résolution interpartis portée par le député PS Claude Schlüchter intitulée « Non à la menace qui pèse sur notre agriculture ».
  • accepté par 49 voix contre 3 et 7 abstentions la motion interpartis transformée en postulat de la députée PS Josiane Daepp « Logement d'utilité publique: nécessaires mesures d'encouragement ».
  • refusé par 30 voix contre 26 et 3 abstentions la motion « Achats tests d'alcool – aussi dans le Jura! » de la députée PS Murielle Macchi-Berdat.
  • adopté par 50 voix contre 0 et 9 abstentions l'arrêté relatif au traitement de l'initiative populaire cantonale « Prestations complémentaires pour les familles » qui comprend un contre-projet. Si l'initiative est maintenue, il reviendra au peuple de trancher entre les deux versions.
  • adopté par 39 voix pour, 0 contre et 19 abstentions la loi concernant la prévoyance des membres du Gouvernement en deuxième lecture.
  • adopté l'arrêté relatif à la validité matérielle de l'initiative populaire « Contre la géothermie profonde dans le Jura » par 30 voix pour, 21 contre et 5 abstentions. Le peuple devra se prononcer.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus