« Nous ne sommes pas surpris »

Les opposants au projet de géothermie profonde à Haute-Sorne peuvent compter sur un nouvel ...
« Nous ne sommes pas surpris »

Le président de l’association Citoyens Responsable Jura, Jack Aubry, estime que la possible causalité entre des forages géothermiques et un séisme survenu récemment en Corée du Sud était prévisible

Géothermie Jack Aubry, à g. est le leader de l'opposition au projet de géothermie profonde à Haute-Sorne.

Les opposants au projet de géothermie profonde à Haute-Sorne peuvent compter sur un nouvel argument. Comme annoncé mardi, le Gouvernement jurassien a demandé un rapport d’analyse suite à un séisme survenu il y a deux semaines en Corée du Sud. Ce tremblement de terre d’une magnitude de 5,4 sur l’échelle de Richter est potentiellement lié à un projet de géothermie profonde en cours. Cette possible causalité n'étonne pas le président de l’association Citoyens Responsable Jura, Jack Aubry : « On n’est pas surpris, on sait qu’avec ce genre d’expérimentation, il y a de nombreux risques sismiques, comme c’est également le cas avec le projet jurassien ».

Ce rapport d’analyse a été commandé à Géo-Energie Suisse, le promoteur du projet à Haute-Sorne, qui est aussi partenaire de celui en Asie. Si Jack Aubry salue le bon sens de l’exécutif cantonal dans cette démarche, il émet des réserves quant à l’impartialité des experts qui examineront la situation : « En fin de compte, on ne saura pas ce qui va se passer dans notre sous-sol, chez nous, car chaque sous-sol est différent. On a toujours tenté de rassurer la population, il serait intéressant de savoir si les mêmes discours ont été tenus en Corée du Sud. Il serait intéressant pour nous d’être consulté puisqu’on étudie ce projet depuis trois ans et qu’on a une bonne connaissance du dossier », poursuit Jack Aubry.

A noter que tant que l’analyse globale de cet événement n’a pas abouti, le Gouvernement n’autorisera pas le début des travaux à Glovelier. Selon Jack Aubry, il y a désormais assez d’éléments pour mettre un terme à ce projet, avant qu’il n’arrive quelque chose de semblable dans la région. /emu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus