Pétition à Cornol à la suite de l’option Moloks

L’Ajoie se met aux Moloks, mais une pétition circule à Cornol. La plupart des communes du district ...
Pétition à Cornol à la suite de l’option Moloks

Le Conseil communal de Cornol a choisi fin septembre de supprimer le ramassage des déchets au porte-à-porte pour implanter des conteneurs, mais une partie de la population n’est pas de cet avis

poubelle

L’Ajoie se met aux Moloks, mais une pétition circule à Cornol. La plupart des communes du district ont choisi d’implanter l’année prochaine des conteneurs pour les sacs-poubelles. Le Syndicat intercommunal du district de Porrentruy, qui est responsable de la gestion des déchets, va financer l’achat et l’installation, dans le but de maintenir, voire de baisser, les coûts de ramassage. A Cornol, le choix du Conseil communal passe mal.

Fin septembre lors d'une assemblée, l'exécutif informait la population que les Moloks feront leur arrivée dans le village. Conséquence : la fin du ramassage des sacs-poubelles devant le domicile. Sept conteneurs seront disposés à quatre endroits stratégiques au plus tard le printemps prochain. Cette décision est du ressort de l’exécutif communal. D’ailleurs le SIDP aurait pu l’imposer aux communes ajoulotes. Mais cette manière de faire n’a pas plu à certains citoyens.

 

Pour un meilleur ramassage des déchets ménagers

Un citoyen, Michel Stauffer, a lancé une pétition. En l’espace d’une dizaine de jours, le texte a recueilli 200 paraphes. Les signataires souhaitent en premier lieu que les autorités communales consultent la population quant à l’installation de Moloks et donc la suppression du porte-à-porte. Si une majorité y est favorable, il faut, selon Michel Stauffer, augmenter le nombre de lieux, s’assurer de la gestion de ces endroits, de leur propreté, et surtout offrir une alternative aux personnes à mobilité réduite. Le maire de Cornol est ouvert à la discussion et va d’ailleurs convoquer les responsables de cette pétition lorsqu’elle sera déposée. Toutefois Ernest Gerber ne pense pas revenir en arrière mais pourrait trouver des solutions. Par exemple, les voyers communaux pourraient récupérer les sacs-poubelles des personnes âgées. Vu la levée de bouclier, le maire indique tout de même que de nombreux habitants déposent déjà leurs déchets au bout de la rue car le camion poubelle ne peut se rendre devant leur porte.

 

Les Moloks dans 17 communes

La secrétaire du Syndicat intercommunal du district de Porrentruy, Jacqueline Galvanetto, nous a indiqué qu’environ 80 conteneurs seront installés dans les 17 communes motivées par le projet. Porrentruy est toujours en réflexion. Boncourt, Bure, Courtedoux et Courgenay ont refusé. Ces localités devront payer la plus-value du ramassage aux porte-à-porte. Une différence qui n’est pour l'heure pas chiffrée. /ncp


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus