Une dernière séance du SIDP avant le clap de fin

Les maires d’Ajoie et du Clos du Doubs se sont retrouvés une dernière fois vendredi soir. Les ...
Une dernière séance du SIDP avant le clap de fin

Le Syndicat intercommunal du district de Porrentruy a dressé le bilan de cette législature vendredi soir à Buix

SIDP Photo de famille du SIDP avant l’arrivée des nouveaux maires.

Les maires d’Ajoie et du Clos du Doubs se sont retrouvés une dernière fois vendredi soir. Les membres du Syndicat intercommunal du district de Porrentruy ont profité de cette ultime séance de la législature pour dresser le bilan. De 2013 à 2017, les élus se sont réunis en assemblée à 30 reprises, alors que le comité a siégé environ 80 fois. Plusieurs dossiers importants ont abouti ces cinq dernières années. Le SIDP a lancé le projet de rénovation de la patinoire, a œuvré dans le sens d’une interconnexion du réseau d’eau, a revu son règlement d’organisation et a rendu efficient la gestion des ordures. Toutefois, comme l’a relevé son président, Michel Choffat, la législature a aussi été marqué par des échecs, comme la déchetterie régionale, le projet de communauté de destin, ou encore la mise en réseau d’une structure d’accueil de la petite enfance. Quant au Plan directeur régional, il prendra un peu plus de temps que prévu mais c’est pour améliorer la participation de chaque localité dans la démarche. Michel Choffat, qui cesse son mandat de maire et donc de ce fait au sein du SIDP, n’a pas hésité dans son discours à rappeler l’élément essentiel du syndicat, à savoir la solidarité entre les communes. De plus, le président a regretté de ne pas avoir réussi à fédérer davantage la région. Il a souhaité aux futurs membres de conserver l’enthousiasme des début du SIDP en 2005 qui passe, selon lui, par une réflexion de fonds sur les objectifs du syndicat, qui ne doit pas se limiter à de l’opérationnel.

 

Budget teinté de rouge

Sans surprise, le budget présenté vendredi soir table sur un déficit en 2018 d’environ 40'000 francs. Le Syndicat intercommunal du district de Porrentruy était au courant qu’un des sous-traitants dans le ramassage des déchets augmentait ses tarifs. C’est pour cette raison que de nombreuses communes ont opté pour la mise en place de conteneurs. /ncp


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus