Retour au calme après la tempête Burglind

Les rafales de vents qui ont frappé le canton à plus de 100 km/h ce matin se sont apaisées ...
Retour au calme après la tempête Burglind

Les rafales de vents qui ont frappé le Jura à plus de 100 km/h ce matin se sont apaisées. Le trafic routier a repris normalement. Quelques communes n’ont toujours pas d’électricité

Un arbre sur la route entre Fornet-Dessous et Bellelay La tempête a fait tomber de nombreux arbres sur les routes mais elles ont toutes été dégagées depuis.

Pas d’accident à signaler suite aux rafales de vent qui ont atteint 110 km/h sur le territoire jurassien mercredi. La chute de plusieurs dizaines d’arbres a perturbé la circulation dans la matinée et en début d’après-midi. Depuis, les routes ont été dégagées et la situation est revenue à la normale en milieu d’après-midi. Même s’il est impressionnant, ce genre de perturbations n’est pas rare dans la région selon le chef du service de protection de la population pour le canton du Jura, Damien Scheder. « On observe des vents de cette ampleur plusieurs fois par année, en particulier à cette période », constate-t-il. La situation est désormais sous contrôle. « Nous avons maintenu le degré d’alerte à 3, nous n’avons pas eu besoin de le passer à l’échelon supérieur. Ce n’est pas non plus Lothar ».  

Pas de blessé

La police ne déplore aucun blessé. Aucune ambulance n’a dû être mandatée lors de la tempête. Les pompiers de Delémont, Courroux et Vicques ont cependant dû intervenir alors que des panneaux solaires et des toitures se sont partiellement envolés. D’autres dégâts mineurs, comme des dommages aux tuiles, ont été observés à travers le canton.

Des communes sans électricité

Reste que l’alimentation électrique n’a pas encore été rétablie dans toutes les communes des trois districts. Dans les Franches Montagnes, sur les 9000 clients de La Société des Forces Electriques de la Goule, une filiale des BKW qui dessert une bonne partie du district, 7500 étaient concernés par des coupures de courants. La situation est revenue à la normale dans une grande majorité des cas. Il reste toutefois, selon les BKW, encore 300 à 400 clients privés d’électricité, notamment à Goumois, à La Chaux-d’Abel et à la Montagne des Brenets. D'autres villages qui ne dépendent pas de La Goule peuvent également être touchés, selon les BKW. D'après nos informations, c'est le cas des Emibois. Il se pourrait que certaines personnes doivent patienter jusqu’à demain./vco

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus