Yves Gigon démissionne officiellement

L'élu PDC quitte son groupe parlementaire. Il siégera désormais en tant qu'indépendant.
Yves Gigon démissionne officiellement

Le député ajoulot nous a transmis ses lettres de démission. Comme annoncé fin décembre, Yves Gigon quitte le groupe parlementaire PDC-JDC et la présidence - composée de plusieurs personnes - du parti

Yves Gigon photo: archives

Yves Gigon siégera comme indépendant. Le député de Courgenay a confirmé par écrit sa décision de quitter le groupe parlementaire du PDC-JDC. Dans sa lettre, il met en avant « la trahison, la violation des principes démocratiques et le non-respect de la confidentialité » en rapport avec l'affaire Pauline Queloz. Selon-lui, ces attitudes ne lui permettent plus de siéger au sein du groupe PDC-JDC.

Il démissionne également de la commission spéciale « Révision de la législation parlementaire » et de la présidence de la commission de la justice puisque ces deux mandats sont liés à l'appartenance au groupe parlementaire. Yves Gigon quitte aussi la présidence du PDC Jura, qui est composée de plusieurs personnes, mais il ne quitte pas le parti. « Ma démission est liée au groupe parlementaire. Je reste profondément attaché aux valeurs de la démocratie et aux valeurs chrétiennes. D'autres partis défendent également ces valeurs. »

Yves Gigon siégera donc en tant qu'indépendant. Une décision qui fera perdre un siège au groupe PDC-JDC. Cette situation est possible dans le canton, selon le secrétaire du Parlement jurassien Jean-Baptiste Maître. « Les mandats sont attribués à des personnes et non à des partis. Nous n'avons pas de listes fermées. Si un parlementaire souhaite changer de groupe, c'est possible. » /tna


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus