Faut-il pactiser avec Airbnb?

Le canton de Fribourg vient de trouver un accord avec la plateforme de réservation en ligne ...
Faut-il pactiser avec Airbnb?

Le canton de Fribourg vient de trouver un accord avec la plateforme de réservation en ligne. Ses usagers devront désormais s'aquitter de la taxe de séjour directement via Airbnb. Du côté de Jura Tourisme, on regarde avec méfiance cette solution, qui amènerait plus de problèmes qu'elle n'en résout

 Le nombre de nuitées qui échappent à la taxe de séjour est difficile à chiffrer.

L’Union fribourgeoise du tourisme a signé dernièrement une convention avec la plateforme Airbnb. Les usagers de la plateforme devront désormais s'acquitter de la taxe de séjour directement via Airbnb. Il s'agit d'un impôt perçu par les hôteliers pour chaque nuitée effectuée dans le canton.

Dans le Jura, c'est actuellement l'hébergeur qui perçoit ce montant, même si le client est passé par Airbnb. La taxe se monte à 3 francs par nuit et par personne pour les hôtels. Le montant qui échappe ainsi au tourisme jurassien est difficile à chiffrer puisqu'on ne connaît pas le nombre de nuitées réservées via Airbnb, mais il se monte vraisemblablement à plusieurs milliers de francs.

Si la solution fribourgeoise peut être alléchante, elle ne convainc pas Guillaume Lachat, le directeur de Jura Tourisme:


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus