30'000 m3 de bois en moins

Le bilan du passage d’Eleanor dans le Jura est estimé à 30'000 mètres cubes de bois couché ...
30'000 m3 de bois en moins

Le bilan du passage d’Eleanor dans le Jura est estimé à 30'000 mètres cubes de bois couché, cassé ou fendu. Selon l’office de l’environnement, la forêt jurassienne s’en sort bien

Dégâts suite au passage d'Eleanor Les forêts proches d'Undervelier ont particulièrement souffert du passage de la tempête Eleanor le 3 janvier dernier.

L’année 2018 a commencé fort avec Eleanor. Dans la région, les dégâts du passage de la tempête sont estimés à 30'000 m3 de bois couché, cassé ou fendu, communique ce mardi l’office cantonal de l’environnement. Cela correspond à un cinquième du volume annuel moyen exploité en forêt jurassienne ces dernières années, indique le communiqué. Et cela représente plus de dix fois moins que les dégâts causés par l’ouragan Lothar à fin 1999 qui avait mis à terre 350'000 m3 dans les forêts du canton. « Les pâturages boisés aux Franches-Montagnes ont par contre été passablement touchés, car de nombreux arbres y ont été arrachés », précise Marc Ballmer, collaborateur scientifique à l’office de l’environnement.

 

Plusieurs semaines de travail en perspective

L’évacuation de ces chablis a déjà débuté. La remise en état de la forêt jurassienne va toutefois prendre plusieurs semaines. « Les lieux les plus touchés par Eleanor se situent à Undervelier, Ocourt et dans l’ouest des Franches-Montagnes », explique Marc Ballmer. Les propriétaires peuvent s’appuyer sur le service forestier et s’adresser aux gardes forestiers de triage afin d’être conseillé et définir les priorités. Des aides financières sont également à disposition, dans les limites budgétaires actuelles, pour certaines mesures de réparation et de lutte phytosanitaire contre les insectes ravageurs, détaille le communiqué de presse. « Il faut particulièrement se méfier des résineux qui sont tombés en raison du risque de prolifération du bostryche.

 

Appel à la prudence

La population est appelée à faire preuve d’une grande prudence et à éviter d’approcher les secteurs endommagés où peuvent encore se produire des chutes d’arbres et de branches, et cela d’autant plus ces jours en raison des forts vents annoncés. /comm+afa


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus