PROSPERIMO forme des aides de cuisine issus de la migration

Des diplômes à la saveur d’intégration. Douze personnes issues de l’asile ont vu le couronnement ...
PROSPERIMO forme des aides de cuisine issus de la migration

Un projet d’intégration intercantonal vient de terminer son premier cursus : 12 personnes ont reçu leur diplôme

Les lauréats de Prosperimo Les lauréats de Prosperimo

Des diplômes à la saveur d’intégration. Douze personnes issues de l’asile ont vu le couronnement de 6 mois de formation d’aide de cuisine. Elles ont reçu leur diplôme lundi en fin de journée lors d’une cérémonie à Neuchâtel.

Ces participants sont la première volée du projet PROSPERIMO, mis sur pied par Neuchâtel, le Jura et Vaud. Ils ont été sélectionnés parmi une vingtaine de candidats. Quatre viennent du Jura. Les nouveaux diplômés ont d’abord été choisis pour leur intérêt et leur expérience dans le domaine, ainsi que leur maîtrise du français. Ils ont ensuite suivi 7 semaines de cours pratiques et théoriques axés notamment sur les techniques de cuisson, les rangements, l’hygiène, la confection de plats et le vocabulaire utile dans la branche. Après quoi, les participants ont effectué 4 mois de stage dans un établissement de leur canton.

Lundi, les lauréats ont ainsi obtenu un titre reconnu par la branche, une expérience dans le métier et une meilleure maîtrise de la langue. De quoi entrevoir de nouvelles perspectives professionnelles. Certains ont déjà décroché des contrats de travail à au moins 40%, d’autres souhaitent entamer une formation certifiante dans la restauration, et d’autres sont en recherche d’emploi.

Le projet PROSPERIMO pourrait bien être reconduit l’an prochain, si la collaboration intercantonale se poursuit. /ich


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus