Emeute à la Braderie de La Chaux-de-Fonds : 19 personnes interpellées

Cinq mois après la Braderie de La Chaux-de-Fonds, la Police neuchâteloise indique avoir interpellé ...
Emeute à la Braderie de La Chaux-de-Fonds : 19 personnes interpellées

Cinq mois après la Braderie de La Chaux-de-Fonds, la Police neuchâteloise indique avoir interpellé 19 personnes à l’origine de l’émeute qui a entaché la fête. Les dégâts se montent à plus de 53'000 francs

Dix-neuf personnes ont été interpellées par la Police neuchâteloise à la suite de l’émeute qui avait secoué la dernière édition de la Braderie de La Chaux-de-Fonds. Ces personnes feront l’objet d’une dénonciation à la justice.

Les faits se sont produits aux premières heures du dimanche 3 septembre dernier. Une patrouille de police sécurisait l’intervention d’une ambulance à Espacité. Les secours avaient été dépêchés pour une personne blessée à l’arme blanche. C’est à ce moment-là que les policiers et les pompiers ont été pris pour cible par plusieurs individus.

Ces derniers se sont mis à lancer divers projectiles sur les intervenants, ce qui a provoqué une émeute. Un important engagement de police a été nécessaire pour contenir l'agitation à l’extérieur de la fête et rétablir l’ordre.

L’émeute n’avait heureusement pas fait de blessés. Mais elle a provoqué des dégâts pour plus de 53'000 francs, notamment sur des véhicules et sur des bâtiments.

Au moment des faits, quatre personnes ont pu être interpellées. Par la suite, la Police neuchâteloise a identifié un total de dix-neuf individus qui ont participé à ces événements. Toutes ces personnes sont des hommes, âgés pour la plupart entre dix-sept et vingt-neuf ans. Seize d'entre eux habitent à La Chaux-de-Fonds, un à Neuchâtel, un au Locle et un dans le canton de Berne. Ils font tous l’objet de diverses dénonciations au Ministère public à Neuchâtel et au Juge des mineurs pour faits d’émeute, de scandale en état d’ivresse, de dommages à la propriété, de violences et menaces contre les autorités, de rixe, d’infractions à la Loi fédérale sur les stupéfiants et d’infractions à la Loi fédérale sur les armes et munitions. /aju-comm


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus