« Le ciel entre Moutier et le Jura se dégage »

Un obstacle est levé en vue du transfert de Moutier dans le canton du Jura. Le Ministère public ...
« Le ciel entre Moutier et le Jura se dégage »

Le ministre Charles Juillard réagit à la décision de la justice bernoise de classer la procédure pour délits contre la volonté populaire, ouverte après le vote du 18 juin dernier à Moutier

 18 juin 2017 Le ministre jurassien Charles Juillard (à gauche) affirme n'avoir jamais douté de la régularité des opérations de vote à Moutier (archive 18 juin 2017 à Moutier)

Un obstacle est levé en vue du transfert de Moutier dans le canton du Jura. Le Ministère public du Jura bernois-Seeland a classé, ce mercredi, la procédure ouverte contre inconnu pour délits contre la volonté populaire. Le vote des Prévôtois sur leur appartenance cantonale s’est donc fait dans les règles le 18 juin dernier.

 

Six personnes avaient signé un recours en laissant entendre que des bulletins avaient été monnayés en faveur du « oui ». La justice s’était donc saisie de l’affaire. Elle a auditionné vingt-huit personnes, et aucun élément n’a permis de confirmer les soupçons. Il n’y a ainsi eu ni fraude, ni corruption, ni menace.

 

Charles Juillard : « Passer la vitesse supérieure »

Le Gouvernement jurassien a réagi à cette annonce du Ministère public. « Nous sommes rassurés, car nous commencions à avoir des doutes sur la longueur de la procédure, même si nous n’avons absolument jamais douté de la régularité des opérations de vote à Moutier. Cette décision de justice ouvre la voie à un règlement rapide des derniers recours pendants devant la Préfète du Jura bernois. Le résultat donnera le signal de départ des discussions et des négociations avec le Conseil-exécutif bernois. Nous pouvons maintenant commencer de passer la vitesse supérieure dans les préparatifs d’une première rencontre. Il faudra certainement déjà prendre des décisions à ce moment-là. Ce classement par le Ministère public dégage le ciel entre Moutier et le canton du Jura, cela paraît assez évident », nous a confié le ministre jurassien Charles Juillard, en charge du dossier institutionnel. /rch

 

Le commentaire de Raphaël Chalverat

Le verdict du Ministère public, c’est la main qui actionne la colonne de dominos. Les huit recours encore pendants à la Préfecture du Jura bernois vont tomber et dégager la voie du Jura pour Moutier. Le volet pénal post-18 juin est clos. Le reste s’apparente à de la poudre de perlimpinpin. Il est aujourd’hui établi qu’il n’y a eu ni fraude, ni menace, ni corruption. Les esprits revanchards n’ont plus de munitions. Les Prévôtois peuvent marcher vers leur destin jurassien, comme ils l’ont choisi démocratiquement le printemps dernier lors d’un scrutin qui n’a jamais été autant surveillé. Justice a été rendue. Maintenant, en avant ! 


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus