La Poste des Genevez condamnée

La Poste des Genevez change de forme. Dès le 16 avril prochain, les habitants de la commune ...
La Poste des Genevez condamnée

Une agence postale fera, à la place, son apparition le 16 avril prochain au sein du magasin d’alimentation Mini-Marché

La Poste des Genevez change de forme. Dès le 16 avril prochain, les habitants de la commune devront se rendre dans une agence postale, au sein du magasin d’alimentation Mini-Marché, sis La Madeleine 2, pour effectuer leurs transactions postales. Une solution proposée par le géant jaune suite au dialogue avec les autorités communales. Ces dernières farouchement opposées à la fermeture de l’office de poste, annoncée en décembre 2016, avaient demandé à la PostCom d’examiner cette décision. L’organe de surveillance de la Poste a tranché en fin d’année, elle conclut qu’une agence est une bonne solution pour une commune de 500 habitants. Un recours qui n’avait aucune chance selon la maire des Genevez. « Le Conseil communal a fait tout ce qui était en son pouvoir, nous n’allons pas continuer à déposer des recours pour qu’ils tombent à l’eau d’office », déclare Stéphanie Humair. Le Conseil communal est déçu par cette décision mais salue tout de même le fait qu’il sera toujours possible d’effectuer certains services au sein de la commune des Genevez.

Avant et pendant les premiers jours d’exploitation, la Poste mettra à disposition des habitants de la commune un module de démonstration ainsi qu’une formatrice pour permettre de se familiariser avec les nouvelles prestations. /eso

 

Le commentaire de Nancy Chapuis

Ce que la Poste veut, la Poste l’obtient. Et ce ne sont pas les véhémences des Conseils communaux jurassiens qui feront pencher la balance. Les Genevez l’ont appris à leurs dépens. Les autorités communales ont tenté de faire recours auprès de la PostCom. L’organe de surveillance de la Poste, qui doit veiller à ce que le service universel soit de bonne qualité, a donc conclu qu’un office de Poste pour 500 habitants ne méritait pas d’être maintenu. De quoi refroidir les ardeurs de l’exécutif communal de Haute-Ajoie qui entreprend la même démarche. Sans être pessimiste, il faut se préparer à dire adieu à son bureau de Poste à Chevenez. Le dossier sera aussi sur la table des chambres fédérales au moins de mars. Peut-être que la survie des offices postaux passera par Berne.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus