Plusieurs installations jurassiennes présentent des risques

Le cadastre jurassien qui recense les risques OPAM est désormais publié sur le GéoPortail cantonal ...
Plusieurs installations jurassiennes présentent des risques

Le cadastre jurassien qui recense les risques OPAM est désormais publié sur le GéoPortail cantonal. Plusieurs installations présentent des risques chimiques, et une installation fixe présente un risque biologique

Accident d'hydrocarbures sur l'A16 en 2016 Accident d'hydrocarbures sur l'A16 en 2016

Le GéoPortail cantonal a publié le cadastre jurassien des risques OPAM. Ce-dernier répond à l’ordonnance fédérale sur la protection contre les accidents majeurs, qui a pour objectif de protéger la population et l’environnement contre des accidents de nature chimique ou biologique.

Les installations recensées comprennent aussi bien des entreprises que des lieux publics, des routes, des gazoducs ou des oléoducs. A ce jour dans le Jura, le cadastre des risques OPAM recense notamment une installation fixe avec risque biologique, CABI Switzerland à Delémont. Celle-ci utilise des organismes exotiques, qui ne présentent pas de danger pour la population. Douze autres installations ont un risque chimique.

Les sites concernés comprennent des matières inflammables, corrosives, comburantes, explosives ou dangereuses pour la santé.

Pour rappel, l’assujettissement à l’OPAM dépend des quantités de matières dangereuses ou du niveau de danger des organismes présents dans l’installation. Les détenteurs de telles installations doivent s’annoncer aux autorités compétentes et prendre toutes les mesures de réduction du risque qui sont à leur disposition. Plus d’informations sur jura.ch /cto


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus