Un traitement thérapeutique comme dernière chance

Un multirécidiviste repentant qui explique ses agressions par l’abus d’alcool et de drogue ...
Un traitement thérapeutique comme dernière chance

En l’espace d’un mois, le prévenu sous l’emprise de l’alcool et de la drogue a commis plusieurs agressions à Porrentruy pour lesquelles il a écopé de 18 mois de prison ferme qui pourront être substitués par un suivi thérapeutique

Château Porrentruy Archives

Un multirécidiviste repentant qui explique ses agressions par l’abus d’alcool et de drogue. Un homme comparaissait jeudi devant le Tribunal de première instance à Porrentruy. Le prévenu était accusé de plusieurs agressions qu’il a commises entre août et septembre 2016. Cinq personnes se trouvaient du côté des plaignants. Deux d’entre eux ont retiré leur plainte à la suite de la signature d’une convention en l’échange de prétention civile. Le juge a condamné ce trentenaire à 18 mois de prison ferme. Une peine qui pourra être substituée par une mesure de traitement thérapeutique en foyer, dans lequel il est déjà interné. C’était le souhait de l’avocat de la défense qui était de deux mois plus clément que la peine requise par le Ministère public. L’homme a été reconnu coupable de voies de fait, menaces, contraintes et séquestration. Il devra s'acquitter d'environ 10'000 francs de prétentions civiles réclamées par les différents plaignants, ainsi que de 34'000 francs de frais judiciaires.

 

La mise en danger de la vie d’autrui pas retenue

Le juge a souhaité offrir une dernière chance au prévenu. Pascal Chappuis a constaté une embellie dans le parcours du récidiviste depuis son entrée en foyer et espère bien ne plus le recroiser sur le banc des accusés. Plusieurs actes n’ont pas été retenus puisque les versions entre les plaignants et le prévenu ne correspondaient pas, notamment la mise en danger de la vie d’autrui. Une des plaignantes affirme avoir eu un couteau sous la gorge ce que dément l’accusé, alors qu’un autre plaignant, témoin de la scène, ne s’est souvenu de cet épisode que quelques mois plus tard. Dans le doute, le juge a préféré le libérer de cet acte d’accusation. D’autres sont aussi tombés suite à des retraits de plainte et à une autre plaignante peu crédible.

 

Les détails des auditions

Le trentenaire est accusé de plusieurs faits violents qu’il a commis en l’espace d’un mois à Porrentruy. Une période pendant laquelle il consommait de grandes quantités d’alcool et des drogues. Le récidiviste a eu plusieurs altercations avec différentes personnes. Les coups ont été admis et deux des victimes ont retiré leur plainte suite à la promesse du prévenu de payer les prétentions civiles qui s’élèvent à 1’500 et 600 francs. L’homme a réfuté par contre d’autres affaires, notamment envers une vendeuse qui affirmait avoir été menacée. Selon lui, il n’a pas eu de propos virulents.

« Le plat de résistance », comme l’a relevé le juge Pascal Chappuis, s’est déroulé le 25 septembre. Le prévenu est accusé de mise en danger de la vie d’autrui. Il aurait menacé deux des plaignants avec un couteau alors qu’ils se trouvaient dans l’appartement de l’un d’eux. La femme, une ancienne petite amie, prétend avoir eu la lame sous la gorge, avoir reçu des coups et avoir été menacée de mort. Toutefois, les examens médicaux n’ont relevé qu’une petite coupure sur la main et quelques douleurs. Il s’en est suivi un séjour en clinique de deux mois. La victime réclamait notamment des prétentions civiles pour tort moral à hauteur de 15'000 francs. L’autre plaignant, dont les déclarations ont varié en cours de procédure, a confirmé les menaces et la séquestration. Quant au prévenu, il a admis s’être rendu chez le plaignant et de s'être emparé de l’arme dans la cuisine pour se défendre, mais a nié toute agression avec la lame.

Depuis les faits, l’homme était en détention préventive en prison puis depuis mars il est interné dans un foyer afin de suivre un traitement pour ses problèmes d’addiction. Il espère entamer une formation professionnelle dès cet été dans le domaine de la cuisine. /ncp


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus