Des recettes pour voyager

Parcourir le monde, tout en restant dans sa cuisine : « Au Jura Mets d’Ailleurs » est un livre ...
Des recettes pour voyager

Parcourir le monde, tout en restant dans sa cuisine : « Au Jura Mets d’Ailleurs » est un livre de recettes du monde, créé par deux étudiantes de l’Ecole de commerce de Porrentruy

Coline Bibler et Nadia Heusler publient un livre de recettes du monde, Coline Bibler et Nadia Heusler publient un livre de recettes du monde, « Au Jura Mets d’Ailleurs »

La cuisine du monde dévoile ses secrets dans un livre : Coline Bibler et Nadia Heusler sont deux étudiantes de l’école de commerce de Porrentruy. Dans le cadre de leurs pratiques professionnelles, elles ont créé un livre de recettes, Au Jura Mets d’Ailleurs. Pour ce faire, elles ont rencontré des personnes vivant dans le Jura, mais originaire de l’étranger. Elles ont récolté auprès d'eux des recettes typiques de leur pays.

Promouvoir la diversité culturelle

Le but : promouvoir la diversité culturelle tout en se régalant. Nadia Heusler l'avoue : « Même si le Jura est un petit canton, j'ai été étonnée de rencontrer autant de gens de nationalités très diverses ». Si les deux jeunes femmes ont échangé avec dix personnes pour ce livre, d'autres les ont contactées par la suite, car elles souhaitaient également participer au projet. Or, la création de cet ouvrage, du design de base, jusqu'à la rédaction des textes, était un gros investissement pour les deux étudiantes, et elles ont dû refuser certaines demandes de participation : « Chaque participant au livre nous a appris trois recettes. Nous restions avec elles lors de la préparation des plats, nous le dégustions ensemble, puis il fallait ensuite retranscrire les recettes. Cela nous a pris beaucoup de temps ». Un travail qui a toutefois beaucoup motivé Coline Bibler et Nadia Heusler, qui se disent ravies d'avoir pu découvrir autant de cultures et de recettes différentes. Les deux étudiantes ont aussi souhaité rendre hommage à leur région, et dévoilent trois recettes typiquement jurassiennes. « La personne qui nous les a transmises dévoile les secrets de cuisine de sa grand-mère... ce sont donc des recettes très traditionnelles, à revisiter », explique Nadia Heusler.

Aspect humain important

Si la dégustation des plats et l'univers culinaire ont plu aux deux filles, ce sont les rencontres, et les histoires racontées par les participants au projet qui les ont particulièrement marquées. Nadia Heusler dit avoir aimé découvrir la cuisine indienne, et sa rencontre avec Anju, une Indienne, l’a émue : « Elle a été adoptée à l'âge de trois mois, mais elle a toujours gardé un lien très fort avec son pays d'origine. Son histoire était très intéressante ».

C'est donc bel et bien l'aspect humain de ce projet que les deux jeunes femmes mettent en avant. Elles ont par ailleurs décidé de reverser trois francs par livre vendu à une association humanitaire, qui vise à améliorer les conditions d’étude des enfants en République Démocratique du Congo. L'ouvrage est disponible à la vente dans plusieurs commerces, et auprès des deux étudiantes. Plus d’information sur cette page. /cto


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus