« Bonjour M’sieur l’maire » - Raymond Jecker

Direction Lajoux ce mardi dans le cadre de notre chronique hebdomadaire. Raymond Jecker est ...
« Bonjour M’sieur l’maire » - Raymond Jecker

Direction Lajoux ce mardi dans le cadre de notre chronique hebdomadaire. Raymond Jecker est l’un des seuls maires jurassiens à avoir occupé le poste à deux endroits différents. Il fut aussi maire à Soulce

Raymond Jecker Raymond Jecker a choisi d’être photographié devant la STEP du village, qui connaitra une rénovation complète durant la législature.

L’adage dit que Lajoux est un village où il fait bon vivre. Le maire Raymond Jecker est venu en faire la démonstration dans La Matinale. Invité de notre rendez-vous hebdomadaire avec les maires jurassiens, il a évoqué les spécificités de son village avec passion et présenté les grands projets de la législature.

Présentation et photo

Raymond Jecker n'avait pas mis de chaussettes pour débarquer dans le studio, même par -15 degrés ! Ce Djoulais pure souche a vécu une bonne moitié de sa vie à l’extérieur du village. D’abord en Haïti, pays qui a changé sa vie, puis ensuite à Soulce où il fut nommé enseignant. Il a choisi plusieurs photos, dont une devant la STEP du village. Pourquoi donc ?

Raymond Jecker Raymond Jecker et la nouvelle zone à bâtir de Lajoux.

Sur le haut de la pile

Lajoux va s’offrir une nouvelle Maison des Œuvres. En projet depuis belle lurette, la rénovation de ce lieu de rencontre des villageois deviendra réalité cette année. Le Conseil s’active aussi pour trouver des emplacements afin d’accueillir de nouveaux habitants et suit de près l’agrandissement de la Résidence La Courtine.

Réaction à l'actualité

Raymond Jecker a choisi de réagir à deux actualités de ce mardi 27 février, notamment à la décision du Conseil des Etats qui a refusé de plafonner le salaire des cadres de la Poste et des CFF à 500'000 francs.

« Être maire, c’est… »

Est-ce différent d’être maire dans deux villages ? Raymond Jecker est l’un des seuls à pouvoir répondre à cette question, lui qui fut en fonction à Soulce, avant d’être nommé à Lajoux. Pour lui, une fonction villageoise ne consiste pas à faire de la politique. « Manger une banane, c'est de la politique » dit-il. Il s’en explique.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus