Des comptes 2017 déficitaires mais conformes au budget

Le canton du Jura a réalisé un excédent de charges de 5,4 millions de francs en 2017, alors ...
Des comptes 2017 déficitaires mais conformes au budget

Le canton du Jura a réalisé un excédent de charges de 5,4 millions de francs en 2017, alors que le budget tablait sur une perte de 5,6 millions

 Charles Juillard (photo : archives)

Les comptes 2017 du canton du Jura affichent un déficit de 5,4 millions de francs. C’est 200'000 francs de mieux par rapport au budget qui prévoyait un excédent de charges de 5,6 millions. Les comptes 2016 avaient bouclé sur un déficit de 7,4 millions de francs. Le résultat 2017 qui a été présenté mercredi matin s’inscrit dans un contexte de « maîtrise des charges propres et de stagnation des revenus », relève le Gouvernement jurassien. Le versement d’une part supplémentaire de 4,2 millions des bénéfices de la Banque nationale suisse a permis d’éviter de prélever le montant prévu de 5 millions de francs dans la réserve de politique budgétaire. Une provision d’un million a, par ailleurs, été réalisée pour les activités de l’unité d’accueil de Moutier dans le Jura. Le Gouvernement jurassien qualifie l’exercice 2017 de « globalement satisfaisant ». Le ministre des finances, Charles Juillard, était l'invité du journal de 12h15. Dans l'entretien à écouter ci-dessous, il souligne tout d'abord les principaux motifs de satisfaction: 

Charges et revenus dans le détail

Les charges du canton du Jura s’élèvent à 916,480 millions au total, soit 3 millions de moins par rapport au budget. Principale explication : une baisse des charges de biens et services et autres charges d’exploitation comme les mandats et études ou encore le matériel. Les charges totales ont toutefois augmenté de 6 millions de francs par rapport aux comptes 2016 en raison notamment d’une hausse des subventions aux assurances sociales. L’aide en faveur de la réduction des primes maladie a augmenté de plus de 4 millions et les prestations complémentaires de plus de 2,5 millions. Les subventions aux institutions sociales ont également connu une hausse de plus de 2,6 millions de francs. En revanche, les charges liées aux hospitalisations extérieures ont diminué de 600'000 francs pour la première fois depuis plusieurs années et les activités à l’Hôpital du Jura ont enregistré une augmentation, ce qui profite aux finances cantonales. A noter encore que les mesures OPTI-MA ont permis de procéder à des économies de 29 millions à fin 2017 alors que la somme de 33,5 millions était prévue. Le degré de réalisation se monte à 86,5%. Les mesures devront être complètement mises en œuvre dès 2018.

De leur côté, les revenus se sont établis à 911,048 millions, soit 3 millions de moins par rapport au budget mais 8 millions de plus au regard des comptes 2016. Les revenus fiscaux ont connu une hausse de 1,2 million par rapport au budget grâce aux impôts dits spéciaux dont ceux sur les gains immobiliers et ceux sur les successions. Le montant des impôts des personnes morales et physiques se situe à 284 millions. Il est conforme aux prévisions. Les impôts des personnes physiques ont augmenté de 2,9% par rapport à 2016 et ceux des personnes morales ont reculé de 6%.

 

Investissements, dette et fortune

L’Etat jurassien a réalisé l’an dernier des investissements pour une somme de 26,1 millions de francs alors que le budget prévoyait une somme de 32,9 millions. La différence s’explique par le décalage temporel de certains projets dont celui du Théâtre du Jura. Le Gouvernement jurassien regrette la faiblesse globale des investissements en 2017. Il entend disposer, à l’avenir, de dossiers de rechange pour réaliser des travaux sur des bâtiments afin tout de même d’utiliser la manne prévue d’année en année.

La dette brute est passée, quant à elle, de 317 à 330 millions de francs pour couvrir un besoin urgent de liquidités suite à un lissage des flux financiers entre la Confédération et les cantons. Il s’agit d’un effet unique qui ne se renouvellera pas dans les prochains exercices.

Enfin, la fortune du canton du Jura se monte désormais à 143 millions après le prélèvement d’une somme de 41 millions pour le financement sur le long terme de l’ancien régime de retraite des ministres. /comm + fco


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus