Une trace pour commémorer le dialogue

La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a inauguré une plaquette commémorative dédiée à ...
Une trace pour commémorer le dialogue

La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a inauguré une plaquette commémorative dédiée à l’Assemblée interjurassienne mardi à Moutier. Consciente du climat tendu qui règne dans la ville, elle en a profité pour annoncer la tenue d’une conférence tripartite

La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a inauguré une plaquette commémorative dédiée à l'Assemblée interjurassienne La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a inauguré une plaquette commémorative dédiée à l'Assemblée interjurassienne

« Même si le processus d’apaisement n’est pas terminé, nous commémorons aujourd’hui la vitalité du dialogue ». Simonetta Sommaruga a inauguré mardi à Moutier une plaquette dédiée à l’Assemblée interjurassienne, qui a œuvré pendant plus de 20 ans au règlement de la Question jurassienne. Pour la conseillère fédérale, cette trace apposée sur le bâtiment qui a abrité les bureaux de l’AIJ, dissoute le 10 novembre dernier, permettra aux générations futures de garder en mémoire le travail de l’institution.

La cérémonie s’est déroulée en présence du dernier président de l’AIJ Dick Marty, des conseillers d’Etats bernois Pierre-Alain Schnegg, Bernhard Pulver et Christoph Neuhaus, ainsi que des ministres jurassiens Charles Juillard, Nathalie Barthoulot et Jacques Gerber.

 

Une conférence tripartite avant l’été

Lors de la cérémonie d’inauguration, la cheffe du Département fédérale de justice et police a reconnu qu’il existait toujours des tensions à Moutier, neuf mois après le vote communaliste et que le processus d’apaisement n’était pas encore terminé. Pour Simonetta Sommaruga, les tensions persisteront dans la cité prévôtoise, tant que les recours ne seront pas tranchés par la Préfecture du Jura bernois.

Elle a aussi garanti que la Confédération a toujours joué son rôle de médiatrice et qu’elle continuera à le faire. La conseillère fédérale a d’ailleurs profité de l’occasion pour annoncer la tenue d’une conférence tripartite avant l’été. Le but est de permettre à la Confédération et aux gouvernements bernois et jurassien de faire le point et d’entretenir le dialogue. Simonetta Sommaruga a par ailleurs rappelé l’importance de la séparation des pouvoirs et que le traitement des recours est une affaire juridique et non politique. /mdu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus