Vieillir avec son chien à la Fondation Gérard Burrus

En Suisse, c’est au bon vouloir de chaque EMS de garder l’animal du futur résident. La raison ...
Vieillir avec son chien à la Fondation Gérard Burrus

En Suisse, c’est au bon vouloir de chaque EMS de garder l’animal du futur résident. La raison : pas de cadre légal sur ce sujet. Dans le Jura, seule une personne vit actuellement en résidence avec son chien

Chien dans un EMS Tapsi est arrivé dans l'EMS il y a deux avec sa propriétaire

 

Il s’appelle Tapsi. Ce chien est celui de Silvia Ribaux, résidente de la Fondation Gérard Burrus à Boncourt. Il l’a accompagnée quand sa propriétaire est entrée dans l’EMS en 2016. Cet animal est actuellement le seul dans le canton du Jura à vivre avec sa propriétaire dans un home pour personnes âgées.

 

Aux EMS de choisir

En Suisse, c’est au bon vouloir des maisons de retraite d’accepter l’animal d’une personne âgée. La raison ? Pas de cadre légal sur ce sujet. Certaines des résidences dans le canton du Jura refusent de prendre les animaux. En cause : le sort du chien ou du chat quand la santé du propriétaire se dégrade ou encore les structures inadéquates pour les accueillir. Mais dans la majorité des cas, les EMS les acceptent pour le bien être des résidents. Certains d’entre eux ont déjà accueillis des chiens, des chats et même des perroquets.

Actuellement, seule la fondation Gérard Burrus à Boncourt héberge l’animal d’un propriétaire. Mais pour accepter le chien Tapsi, un contrat a dû être établi au préalable. Déjà, la prise en charge du chien par la famille de Silvia Ribaux en cas de problèmes de santé de celle-ci. Aussi, la propriétaire doit couvrir tous les frais en lien avec Tapsi, des croquettes aux examens vétérinaires. Sans compter que la résidente doit être, au moment de son entrée en EMS, autonome, soit apte à sortir son chien seule et à s’occuper de lui de manière indépendante./vma

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus