Un dépistage des IST à 30 francs

Une campagne pour lutter contre les infections sexuellement transmissibles est mise sur pied ...
Un dépistage des IST à 30 francs

Une campagne pour lutter contre les infections sexuellement transmissibles est mise sur pied par l’Aide Suisse contre le Sida, avec ses partenaires cantonaux, durant tout le mois de mai. Elle se déclinera de deux manières dans le Jura

Dépistage IST (Photo: https://www.drgay.ch/fr/starman) La campagne contre les infections sexuellement transmissibles se tiendra durant le mois de mai. (Photo: https://www.drgay.ch/fr/starman)

Lutter contre la propagation des infections sexuellement transmissibles. C’est l’objectif de la campagne STARMAN, organisée pour la 2e année par l’Aide Suisse contre le Sida, avec ses partenaires cantonaux. Pour favoriser les tests auprès de la communauté gay, un dépistage pour la chlamydia, la gonorrhée et la syphilis sera proposé également dans le Jura. Il coûtera 30 francs au lieu des 800 à 1'200 francs qu’il faut habituellement débourser pour ces analyses.

Cette opération se déclinera de deux manières dans la région. D’une part, le Centre de santé sexuelle proposera des dépistages entre le 1er et le 31 mai à Delémont et Porrentruy, sur rendez-vous. D’autre part, une soirée de dépistage des IST pour les hommes sera organisée le mardi 8 mai à Delémont. Elle se tiendra dans le local de Juragai entre 17h et 20h, sans rendez-vous.

 

Les IST en hausse depuis 10 ans

L’enjeu est de lutter contre les IST, qui sont en hausse depuis 10 ans en Suisse. Selon Florent Jouinot, coordinateur romand de l'Aide suisse contre le sida, cette situation peut s’expliquer par plusieurs éléments. Il avance que les gens ne se sentent pas assez concernés par cette problématique des infections, du fait qu’elles ne s’accompagnent pas nécessairement de symptômes. De plus, les hommes qui ont des relations sexuelles avec d’autres hommes n’ont pas forcément conscience que la pénétration n’est pas le seul moyen de transmission, et que l’usage de préservatif ne suffit pas. Enfin, les personnes ont tendance à se faire tester uniquement pour le VIH et pas pour les IST.

Retrouvez plus d’informations ici. /emu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus