Pierre-Alain Droz veut que Moutier rembourse ses frais de justice

L’avocat du conseiller de Ville UDC a écrit à la commune pour exiger un soutien financier du ...
Pierre-Alain Droz veut que Moutier rembourse ses frais de justice

L’avocat du conseiller de Ville UDC a écrit à la commune pour exiger un soutien financier du même montant que celui accordé à son opposant Maxime Zuber

Maxime Zuber et Pierre-Alain Droz. Maxime Zuber et Pierre-Alain Droz.

Pierre-Alain Droz exige une égalité de traitement. Par le biais de son avocat, le conseiller de Ville UDC a envoyé un courrier à la commune de Moutier pour demander un soutien financier dans le conflit juridique qui l’oppose à l’ancien maire de la Cité prévôtoise, Maxime Zuber.

Pierre-Alain Droz a déposé une interpellation lundi pour savoir si l’intégralité des frais d’avocat de Maxime Zuber était effectivement remboursée par la commune. Contacté par RJB, l’ancien maire a confirmé que c’était le cas. L’élu UDC réclame donc une aide financière à la hauteur du même montant que celui accordé à son opposant.

Assurer un soutien juridique à tout élu ou personnel en proie à un problème avec la justice dans le cadre de sa fonction est une pratique assez ancienne, précise le chancelier prévôtois. Mais cette aide a été jusqu’ici accordée à des membres de l’exécutif communal et non du législatif. La demande de l’avocat de Pierre-Alain Droz est bien parvenue au Conseil Municipal, qui l’examinera dans le courant de la semaine prochaine.

Le conseiller de Ville UDC est opposé à l’ancien maire dans une procédure pénale pour injures, menaces et calomnie notamment. Il a été blanchi en première instance, mais Maxime Zuber a fait appel partiel de ce jugement. /mvr


Actualités suivantes

Articles les plus lus