Elections fédérales : Yvan Perrin candidat à la candidature

Yvan Perrin se met à la disposition de son parti. L’UDC de La Côte-aux-Fées se dit prêt à retourner ...
Elections fédérales : Yvan Perrin candidat à la candidature

Yvan Perrin se met à la disposition de son parti. L’UDC de La Côte-aux-Fées se dit prêt à retourner au Conseil national

Yvan Perrin. Yvan Perrin.

Yvan Perrin est à la disposition de son parti pour les élections fédérales de 2019. L’ancien conseiller d’Etat neuchâtelois et ancien conseiller national UDC se dit prêt à retourner à Berne. Le citoyen de La Côte-aux-Fées veut relever « les enjeux majeurs » qui attendent le pays, notamment en matière d’indépendance vis-à-vis de l’Union européenne. Il précise avoir toujours été à la disposition de l’UDC.

« Nous devons faire de notre mieux pour reprendre le siège qui nous a échappé à Berne ». Yvan Perrin estime que les enjeux à venir pour la Suisse seront déterminants, et qu’il faudra proposer des candidats dont l’engagement est « sincère ».

Yvan Perrin avait quitté le gouvernement neuchâtelois à la suite d’ennuis de santé. Qu’est-ce qui prouve qu’il aura la santé s’il devait être élu à Berne ? « Rien. Qui peut dire qu’il est à l’abri de pépins de santé ? Personne. », répond Yvan Perrin.

C’est l’assemblée générale qui désignera les candidats UDC, probablement à la fin de l’année.

Actuellement, l’UDC neuchâteloise est dans une situation particulière : Raymond Clottu siège en tant qu’indépendant au National. La section cantonale l’avait expulsé du parti en avril dernier en lui reprochant de ne pas payer ses cotisations.

En avril 2017 toujours, Yvan Perrin avait quitté la présidence du parti cantonal, à la suite de la débâcle aux élections cantonales.

La carrière politique d’Yvan Perrin a commencé au Conseil communal de La Côte-aux-Fées au sein duquel il a siégé de 2000 à 2010. Vice-président de l’UDC suisse de 2006 à 2012, il a été conseiller national de 2003 à 2013, avant d’être élu au Conseil d’Etat neuchâtelois. Un siège au gouvernement qu’il n’occupera que jusqu’au 16 juin 2014. Il a démissionné à la suite d’ennuis de santé. /aju

Entretien avec Yvan Perrin.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus