Nouvelle régie publicitaire pour le QJ

Les soucis de Publicitas forcent Le Quotidien jurassien à créer dans l’urgence une régie publicitaire ...
Nouvelle régie publicitaire pour le QJ

Les soucis de Publicitas forcent Le Quotidien jurassien à créer dans l’urgence une régie publicitaire. Le journal n’est pas en péril, mais pourrait manquer de liquidités selon son directeur Sébastien Voisard

Le Quotidien Jurassien Une mauvaise passe pour les journaux suisses.

La presse écrite face à un nouveau bouleversement en Suisse. La principale régie d’annonces publicitaires Publicitas rencontre d’importantes difficultés financières. Elle a obtenu jeudi un sursis concordataire provisoire, mais a été lâchée par la plupart des éditeurs depuis une semaine. Parmi eux, Le Quotidien jurassien. « Nous nous trouvons dans une situation difficile et sommes préoccupés », affirme Sébastien Voisard dans l’édition de ce vendredi. Le directeur s’inquiète de savoir s’il pourra récupérer les recettes des annonces publicitaires publiées ces derniers mois.

Dans l’urgence, le groupe Démocrate Media Holding, qui publie le QJ mais aussi La Gazette de la Région, a créé une nouvelle régie, baptisée Syner J. Elle permettra d’assurer le suivi des annonces publicitaires dès ce vendredi et devient l’unique interlocuteur sur le marché local. « Nous avons réengagé la plupart des collaborateurs de Publicitas Jura » explique Sébastien Voisard, qui ajoute que « Le Quotidien jurassien n’est pas en péril, mais risque d’avoir des problèmes de liquidités si Publicitas n’honore pas l’ensemble des versements ». /clo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus