Une étape urbaine pour « Delémont marée basse »

Les prochains travaux de protection contre les crues vont concerner la deuxième étape du secteur ...
Une étape urbaine pour « Delémont marée basse »

Les prochains travaux de protection contre les crues vont concerner la deuxième étape du secteur « Centre aval » avec pour objectif d’abaisser le lit de la Sorne entre la rue Pré-Guillaume et la passerelle de l’Ecluse

Delémont marée basse centre aval La deuxième étape du secteur « Centre aval » de « Delémont marée basse » concerne la zone entre la rue Pré-Guillaume et la passerelle de l'Ecluse.

« Delémont marée basse » entre au cœur de la ville. Le projet qui vise à limiter les crues va connaître une nouvelle phase. La deuxième étape du secteur « Centre aval », entre la rue de l’Avenir et l’avenue de la Gare, va démarrer la semaine prochaine. Les travaux qui s’étaleront jusqu’en octobre concerneront plus particulièrement la zone entre la rue Pré-Guillaume et la passerelle de l’Ecluse. Ils ont pour but d’augmenter de 80 centimètres la profondeur de la Sorne et d’abaisser les fondations des murs qui longent la rivière, ainsi que de surélever les murs en question. L’objectif vise à augmenter de 30% le débit de la Sorne qui retrouvera, au final, un aspect plus naturel favorable à la faune et à la flore. Un chemin piéton sera également aménagé le long de la rivière.

 

Des travaux délicats en zone bâtie

Les travaux s’annoncent sensibles puisqu’ils se dérouleront en milieu bâti. Des éléments étanches permettront de partager la rivière en deux sur sa largeur durant les travaux. Le procédé permettra ainsi de procéder aux opérations en conditions sèches sur chacune des rives de manière alternative. Une grue sera installée sur la rive gauche de la Sorne. L’appareil sera équipé d’un appareil de sécurité qui limitera les mouvements pour assurer l’intégrité des bâtiments situés à proximité. Par ailleurs, un réseau de surveillance sera mis en place avec des contrôles réguliers pour éviter tout affaissement des murs et des bâtiments construits dans le secteur.

Le coût de la deuxième étape du secteur « Centre aval » se monte à 1,5 million de francs. Le financement est assuré par la commune, le canton, la Confédération ainsi que par l’assurance « La Mobilière ». Quant au coût de l’ensemble du secteur, il se monte à 5,25 millions de francs. Les travaux de la zone « Centre aval » se poursuivront par étapes jusqu’en 2020. La prochaine phase doit notamment permettre de modifier l’assise du bâtiment de l’ancien magasin Vögele qui va s’arc-bouter sur les rives, en lieu et place des poutres plantées dans la Sorne qui soutiennent l’édifice. /comm + fco


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus