Dix-huit start-ups ont obtenu le statut NEI

Le NEI, c’est la loi sur les nouvelles entreprises innovantes. En place depuis 2012, ce statut ...
Dix-huit start-ups ont obtenu le statut NEI

Dix-huit entreprises jurassiennes ont bénéficié du statut NEI depuis sa création. Le Gouvernement jurassien répond ainsi à une question du député socialiste Loïc Dobler concernant la loi sur les nouvelles entreprises innovantes. L’occasion de tirer un premier bilan

Le NEI, c’est la loi sur les nouvelles entreprises innovantes. En place depuis 2012, ce statut est accordé par le Gouvernement et il permet aux start-ups, entre autres, de bénéficier d’une exonération fiscale durant une période initiale de 5 ans. Au total, 18 entreprises jurassiennes ont obtenu le statut NEI jusqu’ici.

Les entreprises sélectionnées exercent leur activité principalement sans les domaines de la numérisation, de l’informatique, de l'ingénierie, ou encore des services. Sur les 18 entreprises, 4 ont abandonné leur activité, leur modèle n’étant pas adapté au marché. Côté emploi, les différentes start-up ont permis la création de septante postes. Enfin d’un point de vue financier, et pour la période fiscale 2013-2016, 22 contribuables ont injecté près de 843'000 francs dans les start-ups NEI. Le manquement de rentrées fiscales pour les collectivités publiques est estimé à environ 240'000 francs.

Au vu de ces différents chiffres, le Gouvernement jurassien tire un premier bilan positif de cette loi. Actuellement, deux dossiers supplémentaires sont en phase d’approbation. /ami


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus