Des chevaux et des chiens de l’armée dans les rues de Delémont

Le groupe vétérinaire et animaux de l’armée a pris son drapeau mercredi après-midi dans le ...
Des chevaux et des chiens de l’armée dans les rues de Delémont

Le groupe vétérinaire et animaux de l’armée a pris son drapeau mercredi après-midi dans le chef-lieu jurassien

Parmi les animaux qui ont défilé à Delémont, de nombreux chevaux Franches-Montagnes. Photo : Georges Henz Parmi les animaux qui ont défilé à Delémont, de nombreux chevaux Franches-Montagnes. Photo : Georges Henz

Delémont a pris des airs militaires. C’est au Gros Pré que la cérémonie a débuté : des centaines de soldats en rang, accompagnés de leurs chiens et chevaux. Le temps de plusieurs discours, le Groupe vétérinaire et animaux de l’armée est resté imperturbable. Il a ensuite pris son drapeau, un acte fondateur pour ce nouveau corps de troupe. Le brigadier Guy Vallat nous explique en quoi consiste cette nouvelle unité militaire : « C’est le seul groupe de l’armée suisse où il y a des animaux. Les chevaux ont pour mission de transporter des marchandises, ou de faire des patrouilles. Quant aux chiens, ils font des fouilles lors de recherches de personnes, mais ils peuvent aussi garder des objets sensibles.»

 

Mettre en valeur le Franches-Montagnes

Au pas, chevaux, chiens et militaires ont ensuite défilé dans les rues de Delémont, sous les yeux des ministres jurassiens. C’est en effet le canton du Jura qui a l’honneur de parrainer ce groupe vétérinaire et animaux de l’armée. Concrètement, il s’agira désormais pour le canton de rendre visite au bataillon, de s’intéresser à ses activités, et bien évidemment de mettre en valeur le cheval Franches-Montagnes, qui est une race appréciée par l’armée pour sa polyvalence, sa robustesse et son caractère. Nathalie Barthoulot, ministre de l’intérieur, s’est d’ailleurs réjouie de pouvoir faire connaître le cheval Franches-Montagnes : « Cette race compte énormément, et elle pourra ainsi être rendue visible. Ce défilé nous a permis une belle démonstration des compétences de ce cheval.»

 

Des chiens sociables et volontaires

Les chiens n'étaient pas en reste. Parmi ceux qui ont défilé mercredi,  quelques labradors, des bergers belges malinois et Tervueren. C’est un chien de cette race qui accompagne le lieutenant Gary Sirna. Il se l’est vu confié lors de l’école de recrue, et il l’a ensuite formé et dressé : « C’est un énorme engagement, on fait des entraînements tous les week-ends. » Les chiens, Suisses pour la plupart, sont sélectionnés pour leurs compétences : un bon flair, un caractère sociable, et une forte volonté de travail.

Une galerie photos est à découvrir ici. /cto

Le défilé du Groupe vétérinaire et animaux de l'armée en images :


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus