Fourchette verte perd l’HJU

L’année 2017 a été ponctuée de quelques écueils pour Fourchette Verte. Le label d’alimentation ...
Fourchette verte perd l’HJU

Le label a publié son rapport d’activité 2017

Le label Fourchette verte Le label Fourchette verte

L’année 2017 a été ponctuée de quelques écueils pour Fourchette Verte. Le label d’alimentation équilibrée vient de sortir son rapport d’activité pour le Jura et Jura bernois. Malgré quelques défections, le bilan est qualifié de positif par la coordinatrice de la Fourchette verte, Florianne Chételat. L’organisation devra être quelque peu revue.

Fourchette verte, c’est, en 2017, 50 établissements labellisés, dont 2 labellisations inédites. C’est aussi, notamment, 76 repas-tests pour assurer le suivi qualité et deux cours de cuisine et diététique. Mais l’année dernière a également été marquée par la décision du canton de Berne de reprendre à son compte le label sous d’autres modalités pour des questions de restriction budgétaire. Le mandat était jusqu’ici assurer par la Fondation O2, qui se chargeait du Jura et Jura bernois. La Fourchette verte doit aussi faire face à 4 désistements, dont ceux du restaurant Rolex à Bienne et de l’Hôpital du Jura. Les défections bernoises ne touchent, du coup, plus la section jurassienne, et le départ de l’HJU, qui souhaite désormais utiliser ses propres ressources, comme son unité de diététique, ne représente toutefois pas de manque à gagner, le label étant gratuit. Mais cela reste une déception de perdre une structure d’une telle importance. /ich


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus