Les Enfers appellent à la solidarité

La commune taignonne a lancé une campagne de financement participatif. Elle espère récolter ...
Les Enfers appellent à la solidarité

La commune taignonne a lancé une campagne de financement participatif. Elle espère récolter des fonds pour organiser des travaux de rénovation du bâtiment communal et de l'école

Le bâtiment communal des Enfers a été rénové pour la dernière fois dans les années 60 Le bâtiment communal des Enfers a été rénové pour la dernière fois dans les années 60

Rénover le bâtiment communal des Enfers grâce au soutien populaire. Depuis le mois de mai, le village taignon a lancé un projet de financement participatif sur Internet. Il propose à tout un chacun de l’aider à payer les travaux du bâtiment communal et de l’école. Une transformation des lieux qui s’élève à 950'000 francs, puisqu’il s’agit de changer la toiture, rénover l’école et créer un nouvel appartement. Si le Canton et le parrainage suisse pour les communes de montagnes vont aider Les Enfers à mener à bien ce projet, il reste encore beaucoup de frais à la commune. Des frais, jugés trop importants et qui endetteraient Les Enfers, selon Samira Frésard, secrétaire communale.

 

50'000 francs requis

C’est pourquoi la commune a décidé de lancer cette campagne de crowdfunding. Les internautes ont jusqu’au début du mois de juillet pour permettre aux Enfers d’atteindre un minimum de 50'000 francs de don. Pour un village, c'est un moyen original d’essayer de lever des fonds, comme le révèle Samira Frésard : "L'idée nous est venue après avoir vu que de nombreux privés ou associations finançaient leurs projets de cette manière. On s'est dit pourquoi pas nous?"

 

Faire grandir le village

Aujourd’hui, la commune des Enfers s’est vu promettre un peu plus de 12'000 francs de dons de la part de particuliers, soit 24% de la somme souhaitée : "Le problème, c'est que si nous n'atteignons pas les 50'000 francs d'ici au mois de juillet, tous les dons seront annulés. Mais nous n'abandonnerons pas", admet Samira Frésard. L'avenir de la commune est en jeu : "Nous souhaitons nous développer, pouvoir proposer une belle école aux enfants, mais aussi un nouvel appartement, afin d'accueillir une famille, pour faire grandir le village", déclare la secrétaire communale.

Depuis la publication du projet, les habitants des Enfers ont déjà organisé plusieurs manifestations pour trouver des donateurs. Ils ont notamment organisé une après-midi « Chasse au trésor » pour les enfants de la région et une balade gourmande qui a attiré près de 200 personnes.


La campagne de financement participatif se poursuit donc jusqu'au 5 juillet. Plus de renseignements ici. /cto

 

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus