AgriJura veut cultiver la biodiversité locale

AgriJura désire utiliser des semences locales pour améliorer la qualité des prairies dévolues à la biodiversité

Grâce à une machine spéciale, AgriJura a pu tester la récolte de semences sur une parcelle riche en espèces. (photo: AgriJura) Grâce à une machine spéciale, AgriJura a pu tester la récolte de semences sur une parcelle riche en espèces. (photo: AgriJura)

AgriJura veut aller plus loin en ce qui concerne les prairies destinées à la promotion de la biodiversité. Actuellement dans le Jura, ces surfaces représentent 16% des exploitations agricoles et participent à la conservation des espèces. Aujourd'hui, l’objectif n’est plus d’étendre ces zones, mais d’en améliorer la qualité et la diversité botanique.

Pour ce faire, AgriJura veut utiliser des semences locales au lieu des mélanges grainiers commerciaux. Dans cette optique, l'organisation faîtière de l'agriculture jurassienne a testé une machine spéciale permettant la récolte de semences, sur une parcelle riche en espèces à La Baroche. Un procédé appelé « copie » de prairie.

Le test réalisé par AgriJura, avec l’appui de la Fondation rurale interjurassienne, sera suivi de l’ensemencement d’une parcelle à l’automne ou au printemps prochain. Le but est de vérifier si le procédé est concluant afin de diffuser cette pratique dans les campagnes. /comm-rgi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus