L'AJC veut se restructurer

L’Association jurassienne des communes va discuter mercredi soir d’un projet de restructuration qui doit lui permettre de faire face aux défis administratifs

Michel Brahier, maire de Val Terbi et président de l'AJC Michel Brahier, maire de Val Terbi et président de l'AJC

Pour l'AJC, il est temps de se restructurer. L’Association jurassienne des communes va discuter mercredi soir en assemblée d’un projet qui doit lui permettre de renforcer son appareil administratif. En place depuis 2009, l’AJC regroupe les 55 communes du canton du Jura. Aujourd’hui les dossiers auxquels elle doit faire face sont de plus en plus nombreux et complexes. Pour Michel Brahier, maire de Val Terbi et président de l’AJC, c’est un fait, l’appareil administratif actuel  de l'AJC ne suffit plus. « Nous avons besoin de plus de moyens pour traiter les dossiers de manière plus professionnelle. » Cette restructuration devrait également permettre de mieux défendre certains dossiers devant le canton. Rien de concret n'a encore été décidé, mais quelques pistes ont été imaginées. Il s'agira par exemple de renforcer le secrétariat ou de faire appel à un juriste pour certains dossiers. Cette volonté de changement semble partagée par une partie des maires jurassiens selon Michel Brahier. Il précise également qu'une restructuration entraînerait une augmentation des cotisations. Aucune décision concrète ne sera prise mercredi soir. Pour l’instant le projet n’en est qu’au stade des discussions. /tna


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus