Une étudiante Jurassienne crée une montre pour Théodora

Pour le 25e anniversaire de la Fondation Théodora, Audrey Brossard a créé une montre dans le ...
Une étudiante Jurassienne crée une montre pour Théodora

Pour le 25e anniversaire de la Fondation Théodora, Audrey Brossard a créé une montre dans le cadre de son travail de bachelor à la Haute École Arc

Les mots Solidarité, Rires et Rêves remplacent l’habituelle date dans le guichet (en forme de sourire) et défilent ainsi, au fil des jours, en français, allemand et italien. Les mots Solidarité, Rires et Rêves remplacent l’habituelle date dans le guichet (en forme de sourire) et défilent ainsi, au fil des jours, en français, allemand et italien.

« Créer une montre qui évoque l’imaginaire de la Fondation Théodora et de ses docteurs Rêves ». Tel était le cahier des charges imposées à Audrey Brossard. Cette étudiante jurassienne de la HE-Arc s’est donc attelée depuis un an à la création d’un modèle de montre original pour célébrer le 25e anniversaire de la Fondation Théodora qui redonne le sourire aux enfants hospitalisés ou placés en institutions spécialisées. Entièrement monté dans les ateliers d’Espace Formation Emploi Jura à Bassecourt, ce modèle a été créé en 500 exemplaires. La montre se compose d’un boîtier en aluminium au sein duquel les mots « Solidarité, Rires et Rêves » remplacent l’habituelle date dans un guichet en forme de sourire. Un travail réalisé par Audrey Brossard dans le cadre de sa formation en ingénierie. Le produit de la vente (250 francs pièce) permettra de financer les joyeuses visites des docteurs Rêves auprès des enfants hospitalisés. /comm+jpi


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus