Deux fois plus de retraits de permis chez les seniors

Le nombre des plus de 70 ans condamné pour de graves entorses au Code de la route a doublé ...
Deux fois plus de retraits de permis chez les seniors

Le nombre des plus de 70 ans condamné pour de graves entorses au Code de la route a doublé en 10 ans. Même constat pour les retraits de permis de conduire

Pour un senior, conserver son permis de conduire est précieux: il est synonyme d'autonomie et d'indépendance . (Photo: Keystone) Pour un senior, conserver son permis de conduire est précieux: il est synonyme d'autonomie et d'indépendance . (Photo: Keystone)

Les conducteurs de 70 ans et plus condamnés pour de graves entorses au Code de la route sont deux fois plus nombreux qu'il y a 10 ans. Alors qu'ils étaient 850 en 2008, 1'700 seniors étaient concernés l'an dernier. Même constat pour les retraits de permis de conduire des personnes âgées: le total des retraits se montait à 8'400 en 2017 contre 3'500 il y a une décennie. C’est ce que révèle la «NZZ am Sonntag».


L’évolution démographique est la principale raison de cette explosion. François Dubois, directeur de Pro Senectute Arc Jurassien, estime d'ailleurs que les personnes âgées sont plus prudentes au volant que la moyenne de la population. Elles doivent également faire valider régulièrement leurs capacités auprès des médecins. Pro Senectute Arc Jurassien propose aussi des cours de conduite pour seniors, en collaboration avec le service cantonal des automobiles. François Dubois précise: «Il faut s’imaginer que les gens ont passé leur permis il y a 50 ou 60 ans. Les conditions de circulation étaient très différentes : il y avait moins de véhicules, il y avait moins de ronds-points».


Chez les seniors, certaines capacités sont mises à rude épreuve lors de la conduite, explique François Dubois:

En 2017, l’Assemblée fédérale a repoussé à 75 ans (contre 70 ans actuellement) l'obligation de se soumettre à un examen médical pour la conduite, cela tous les deux ans. Cette décision prendra effet l’année prochaine. Pour François Dubois, elle va dans le bon sens:

/mmi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus