Une Fête du peuple jurassien dans un contexte politique tendu

La 71e édition se tiendra les 8 et 9 septembre à Delémont et les organisateurs ne cachent pas ...
Une Fête du peuple jurassien dans un contexte politique tendu

La 71e édition se tiendra les 8 et 9 septembre à Delémont et les organisateurs ne cachent pas que cette manifestation se déroulera dans un climat politique particulier

La 71e édition se tiendra les 8 et 9 septembre à Delémont et les organisateurs ne cachent pas que cette manifestation se déroulera dans un climat politique particulier Pierre-André Comte, secrétaire général du Mouvement autonomiste jurassien (MAJ)

La 71e Fête du peuple jurassien se tiendra les 8 et 9 septembre en vieille ville de Delémont. Le comité d’organisation a présenté mercredi matin lors d’une conférence de presse le programme de la manifestation. Cette fête se veut à la fois populaire et fraternelle, avec notamment le repas du samedi soir et le dîner des familles le dimanche, mais également porteuse d’un message politique. Joël Lachat, président de l’organisation de la manifestation et vice-président du Mouvement autonomiste jurassien (MAJ), a déclaré s’engager et travailler pour que cette Fête du peuple soit patriotique et qu’elle soit faîte pour le peuple jurassien. Cette édition sera particulière car les nombreux recours émis suite au vote communaliste de Moutier n’auront pas encore été traités, l’épilogue devant en principe prendre fin au mois d’octobre. Le MAJ souhaite donc se faire entendre et la Fête du peuple représente « un plan pour l’avenir immédiat » selon Pierre-André Comte, secrétaire général du MAJ. Jean-Pierre Chapuis, porte-parole de la fête, souligne que la manifestation est en effet une tribune politique du MAJ. Il relève également l’efficacité du comité qui a démontré un enthousiasme certain et a fait preuve d’un travail sérieux. Il ajoute toutefois la volonté de rajeunir ce comité et de passer le flambeau à du sang neuf.

 

Côté programme, le 19e Festival international d'artistes de rue se tiendra le dimanche matin. Un périmètre élargi, des horaires étendus et une plus grande variété d'artistes sont les nouveautés au menu de cette édition. Cédric Cerf, de l’organisation d’événements JuraEvent, mentionne que l’accès à ces spectacles, répartis sur plusieurs scènes à travers la vieille ville, est gratuit. Les artistes viendront du Chili, d’Argentine, d’Allemagne, d’Italie, de France voisine et de Suisse. Comme le veut la tradition, ils seront rémunérés au chapeau. Le festival comprendra entre autre un équilibriste de renom, un homme-orchestre, un crieur public, un homme-statue ainsi qu’une peintre-graffeuse. A noter finalement que l’affiche de cette édition, réalisée par Josy Simon, symbolise la solidarité des Jurassiens avec la cité prévôtoise ainsi que le Festival international d’artistes de rue. /ech


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus