La disparition du journal Le Matin inquiète les kiosquiers jurassiens

La dernière version papier du quotidien orange a été publiée samedi, et depuis c’est l’incertitude ...
La disparition du journal Le Matin inquiète les kiosquiers jurassiens

La dernière version papier du quotidien orange a été publiée samedi, et depuis c’est l’incertitude pour les vendeurs de journaux

La version papier du Matin, c'est terminé dès le 22 juillet.

Les kiosques jurassiens s’attristent de la disparition du journal Le Matin. Le quotidien orange n’existe plus que sous format numérique depuis ce lundi. Le dernier numéro de sa version papier a été publié samedi. Les marchands de journaux de la région doivent composer avec cette disparition.

Pour l’heure, il est difficile d’avancer des chiffres, mais les commerçants en sont convaincus: ils vont faire face à une perte de gains. Le Matin avait son propre lectorat, et on ignore si les clients vont changer leurs habitudes en optant pour un autre quotidien. S’ils ne le font pas, ce sont tous les produits annexes qui vont rester sur les étalages, à l’image des sucreries, billets de loterie et autres cigarettes achetés en plus du journal. Les kiosquiers s’inquiètent aussi pour la version numérique du Matin. Selon eux, elle n’attire pas les clients, notamment les personnes âgées, qui ne sont pas habituées à utiliser les supports virtuels.

Avant la disparition du Matin papier, les kiosquiers de la région ont déjà dû faire face à la fusion de l’Express et de l’Impartial. Une légère baisse des ventes a été observée, même si l’intérêt est modéré dans le Jura. De manière générale, la clientèle des kiosques a du mal à s’habituer au changement. /nbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus