Ils raffolent de la Tête de Moine

Les exportations du fromage de la région ont effectué un bond conséquent au premier semestre ...
Ils raffolent de la Tête de Moine

Les exportations du fromage de la région ont effectué un bond conséquent au premier semestre de l’année 2018

 Les exportations de la Tête de Moine se portent bien.

Les bras ont chauffé en tournant la girolle aux quatre coins de l’Europe et dans le monde. Les exportations de la Tête de Moine ont enregistré une hausse importante de 15% au premier semestre de l’année par rapport à la même période de l’an dernier. « C’est un record historique pour un premier semestre », selon Olivier Isler, gérant de l’Interprofession de la Tête de Moine. Ce sont d’ailleurs de manière générale les exportations de fromages suisses qui se sont bien portées. Elles ont augmenté de 6,4% sur les six premiers mois de 2018 par rapport au premier semestre de 2017. L’augmentation des exportations s’expliquent par plusieurs facteurs pour la Tête de Moine, selon Olivier Isler. Le premier, c’est l’évolution favorable du climat de consommation dans l’Union européenne, le deuxième, c’est l’évolution du taux de change entre l’euro et le franc suisse et le troisième, c’est la mise en place de mesures dans les points de vente pour vendre des rosettes.

 

De bonnes perspectives

Olivier Isler se montre très confiant pour la suite de l’année. En règle générale, environ 1'000 tonnes de Têtes de Moine sont exportées au premier semestre de l’année, alors que leur nombre explose à environ 1'500 lors du deuxième semestre. /mle


Actualisé le

 

Actualités suivantes