Objectifs remplis pour la vélostation de Delémont

L’année 2017 a été très positive pour la vélostation de Delémont qui a réussi à présenter des ...
Objectifs remplis pour la vélostation de Delémont

L’année 2017 a été très positive pour la vélostation de Delémont qui a réussi à présenter des ventes qui parviennent aux buts fixés lors de son ouverture il y a quatre ans

vélostation Delémont La vélostation Delémont a enregistré en 2017 des chiffres conformes à ses objectifs déterminés en 2014.

La vélostation de Delémont a trouvé son public. La prestation qui comprend une surveillance et une réparation de deux-roues a enregistré une première l’an dernier. La vélostation située près de la gare et exploitée par Caritas a atteint les objectifs de vente fixés lors de son ouverture en 2014. Les cartes journalières délivrées en 2017 se montent à 715, soit une hausse de 20% par rapport à 2016. Les abonnements mensuels ont connu une augmentation de 40%, à 203 unités. Quant aux abonnements annuels, ils sont restés stables avec un chiffre de 56. Le projet de vélostation est porté par l’agglomération de Delémont et est géré par Caritas grâce à des personnes en réinsertion professionnelle.

 

Des explications et un projet en cours

Le chef du Service de la cohésion sociale, de la jeunesse et du logement la ville de Delémont, Matthieu Weissbrodt, avance plusieurs éléments pour expliquer les bons résultats de la prestation en 2017. Il indique notamment que la vélostation est désormais mieux connue et que la collaboration avec Caritas a atteint son rythme de croisière. Matthieu Weissbrodt relève également que la mise en vente l’an dernier de cartes multi-entrées – et plus seulement de cartes journalières, d’abonnements mensuels et annuels – a contribué favorablement aux chiffres enregistrés.

La vélostation de Delémont compte continuer à développer son offre à l’avenir. Elle espère notamment mettre en place un service de livraisons de courses à vélo. Une étude auprès des commerçants de Delémont et environs a été réalisée au premier semestre 2018. « Le document montre qu’il n’existe pas de grosses contre-indications pour la mise en place d’une telle prestation », indique Matthieu Weissbrodt. Les démarches vont donc se poursuivre même si aucun calendrier pour la création d’un service de livraisons de courses à vélo n’a été défini jusqu’à présent. /fco


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus