Philippe Bauer à la tête de la Convention patronale

Le Neuchâtelois a été élu à la présidence de la Convention patronale de l’industrie horlogère ...
Philippe Bauer à la tête de la Convention patronale

Le Neuchâtelois a été élu à la présidence de la Convention patronale de l’industrie horlogère suisse, fonction qu’il prendra le 1er janvier 2019

Le Neuchâtelois Philippe Bauer a été élu à la présidence de la Convention patronale de l'industrie horlogère suisse. Le Neuchâtelois Philippe Bauer a été élu à la présidence de la Convention patronale de l'industrie horlogère suisse.

L'avocat et conseiller national neuchâtelois Philippe Bauer va prendre la présidence de la Convention patronale de l'industrie horlogère suisse (CP) dès le 1er janvier 2019. Il succédera à ce poste à Elisabeth Zölch.

 L'assemblée générale de la CP l'a élu à l'unanimité au début de l'été, indique-t-elle mardi. Le futur président, âgé de 56 ans, est familier de l'industrie horlogère, car il assure depuis une vingtaine d'années le secrétariat général d'une des associations membres de la CP, qui regroupe les fabricants d'aiguilles.

Cette connaissance de la branche a été un élément important dans le choix de Philippe Bauer ainsi que son expérience étendue du partenariat social et des négociations avec les syndicats, qu'il pratique de longue date en tant qu'avocat-conseil de plusieurs organisations patronales de la restauration et du second œuvre du bâtiment, précise la CP.

Elisabeth Zölch était présidente depuis août 2007 et avait exprimé le désir de se retirer de ses fonctions. Sous sa présidence, les effectifs de l'horlogerie ont passé de 41'000 à 47'000 travailleurs. L'ancienne conseillère d'Etat et conseillère nationale bernoise a notamment conduit deux négociations de convention collective de travail avec les syndicats en 2011 et 2016. /ats-jpp



Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus